BFMTV

Européennes: François-Xavier Bellamy cherche un prêt bancaire pour sa campagne

Le président des Républicains Laurent Wauquiez (à gauche) et la tête de liste LR pour les Européennes François-Xavier Bellamy, le 1er février 2019 à Trévenans, dans l'est.

Le président des Républicains Laurent Wauquiez (à gauche) et la tête de liste LR pour les Européennes François-Xavier Bellamy, le 1er février 2019 à Trévenans, dans l'est. - Sébastien Bozon - AFP

L'adjoint LR au maire de Versailles, tête de liste Les Républicains pour les élections européennes, peine à contracter un emprunt pour trouver les 4 millions d'euros nécessaires à sa campagne.

Il lui faut trouver quatre millions d'euros, et ce n'est pas gagné d'avance. Ce jeudi, Le Parisien affirme que la tête de liste Les Républicains pour les élections européennes de mai, François-Xavier Bellamy, peine à trouver une banque pour lui faire un prêt pour sa campagne. 

Pour lancer la machine, l'adjoint au maire de Versailles doit contracter un prêt en son nom, rappelle le quotidien. Pour le moment, même sa banque personnelle ne lui en a pas accordé. Le trentenaire est d'ailleurs toujours en quête d'une personne pour diriger sa campagne. 

La nomination fin janvier de François-Xavier Bellamy comme tête de liste des LR pour les européennes, aux côtés de l'élue francilienne Agnès Evren et et de l'eurodéputé sortant Arnaud Danjean, avait fait quelques remous. 

Le président LR du Sénat Gérard Larcher avait rappelé que François-Xavier Bellamy n'était pas son "choix", estimant qu'il ne cochait "pas toutes les cases pour être tête de liste". Plusieurs dirigeants du parti ont également exprimé des réserves sur le profil "conservateur" du candidat et ses déclarations sur l'IVG. Il assure ne pas vouloir remettre en cause la loi Veil mais est favorable à "des politiques de santé publique qui permettent de faire baisser le nombre d'avortements".

Liv Audigane avec AFP