BFMTV

Copé: "Il faut repenser totalement l'idée d'Etat de droit"

Face à la menace terroriste, Jean-François Copé appelle lui aussi à "faire évoluer le droit". Sur BFMTV et RMC, le maire Les Républicains de Meaux estime que "le problème de l'Etat de droit doit être repensé totalement. La démocratie doit adapter son arsenal juridique pour faire face à la menace". Il réclame donc "des mesures exceptionnelles", comme "une rétention préalable de 150 jours sous le contrôle d'un juge dédié au terrorisme". 

A droite, Jean-François Copé n'est pas le premier à s'attaquer à l'Etat de droit: avant lui, le numéro 2 du parti Les Républicains, Laurent Wauquiez, avait déjà réclamé de "changer le droit". Jean-François Copé assume: "cela ne veut pas dire qu'on renonce à la démocratie. Mais s'il y a des failles dans le droit, il faut le faire évoluer".