BFMTV

A la fête de la violette, Copé mobilise les troupes sarkozystes

A la fête de la violette, Jean-François Copé s'est posé en premier opposant à François Hollande.

A la fête de la violette, Jean-François Copé s'est posé en premier opposant à François Hollande. - -

A l'occasion de la première fête de la violette, Jean-François Copé s'est décrit comme le meilleur chef des sarkozystes, dans "l'épreuve" vécue par l'UMP depuis l'invalidation des comptes de campagne de Nicolas Sarkozy.

Jean-François Copé mobilise ses troupes. Devant les sarkozystes réunis pour la première fête de la violette, le président de l'UMP s'est posé en premier opposant à François Hollande et à sa politique, contre laquelle il a appelé à "une mobilisation sans faille", notamment dans la perspective des municipales de 2014.

Le président de l'UMP s'est targué devant les militants d'avoir récolté, depuis l'appel aux dons lancé à la suite de l'invalidation des comptes de campagne de Nicolas Sarkozy, 1,150 million d'euros. "Cela en dit très long sur la confiance que les Françaises et les Français, en grand nombre, mettent en nous, l'UMP, pour reconquérir leur coeur".

C'est "surtout" la preuve, selon lui, "qu'il est une partie irrésistible de la France qui n'accepte pas le diktat d'une bien-pensance du politiquement correct, de cette gauche qui est en train de démanteler toutes les valeurs auxquelles nous croyons pour la France".

"Faire face quoi qu'il arrive"

Il a parlé d'"épreuve" en évoquant la décision du Conseil constitutionnel d'invalider les comptes de campagne de Nicolas Sarkozy, privant le parti d'un remboursement par l'Etat de près de 11 millions d'euros dépensés. "Les épreuves, notre famille politique en a subi, notre pays en a subi d'autrement plus grandes, ce qui fait à chaque fois la différence c'est la solidité du tempérament, c'est la capacité de faire face quoi qu'il arrive", a-t-il affirmé.

"Ce sont bien ces consignes-là que je me suis appliquées", a-t-il enchaîné, "car elles sont les premières vertus du courage politique et les premières caractéristiques de l'aptitude au commandement dans les moments difficiles".

Jean-François Copé a enfin rendu hommage à Guillaume Peltier et Geoffroy Didier, les deux principaux animateurs de la Droite forte, à l'origine de cette fête de la Violette qui "vaut toutes les roses de la terre".

A. K. avec AFP