BFMTV

Le président de la région Grand Est demande un confinement mais "pas aussi strict qu'au printemps"

Jean Rottner, président du conseil régional du Grand Est, est intervenu ce lundi matin sur notre antenne. Il demande au gouvernement d'anticiper la crise.

Dimanche, Jean Rottner, médecin de formation et président du conseil régional du Grand Est, a déclaré qu'il avait "la certitude qu'on (allait) vers un nouveau confinement". Ce lundi, il s'en est expliqué sur BFMTV. "Ce confinement ne doit pas être aussi strict qu’au printemps", a-t-il précisé.

"J’invite à ce que, si reconfinement il doit y avoir, on puisse en discuter, en parler largement avant entre gouvernement, élus locaux, responsables économiques", a-t-il dit, ajoutant: " Je demande qu’on anticipe la crise et qu’on ne soit pas mis devant le fait accompli trois heures auparavant".

"Les chiffres sont implacables"

Selon lui, les statistiques actuelles de l'épidémie en France justifient un tour de vis sanitaire. "Les chiffres sont implacables: 52.000 nouveaux cas et 1000 décès supplémentaires en une semaine", a rappelé Jean Rottner.

Celui-ci a également proposé une liste de mesures supplémentaires: "Insister par exemple sur le télétravail, être capable de déclarer les heures de travail en lien avec les transports en commun, des restrictions supplémentaires pour les regroupements de personnes."

L'élu a fixé un rendez-vous: "Il y a une formidable occasion ce matin à 9h. Le Premier ministre reçoit les partenaires sociaux. Qu’il prenne ce temps pour envisager, avec les partenaires sociaux, les hypothèses possibles d’un reconfinement. "

Robin Verner
Robin Verner Journaliste BFMTV