BFMTV

Le "Plan banlieue" de Jean-Louis Borloo: enterré avant même d'être présenté?

Jean-Louis Borloo

Jean-Louis Borloo - PASCAL ROSSIGNOL / POOL / AFP

La présentation par Emmanuel Macron du "Plan banlieue", inspiré par le rapport remis à l'exécutif par Jean-Louis Borloo, est reportée sine die.

Un plan "ambitieux" selon l'Élysée. Trop peut-être? D'après des informations de franceinfo, la présentation par Emmanuel Macron de son "Plan banlieue", initialement prévue pour mardi prochain, est reportée sine die. Bien que le Premier ministre Édouard Philippe ait d'abord indiqué qu'Emmanuel Macron rendrait ses arbitrages sur le plan à cette date, le président de la République s'en tiendra finalement à prendre la parole pour "redonner du sens" et fixer un cap sur la politique des banlieues, toujours selon franceinfo.

Le "Plan banlieue", théoriquement fondé sur le rapport remis fin avril à l'exécutif par l'ancien ministre de la Ville Jean-Louis Borloo, doit pourtant incarner le volet "social" de la politique d'Emmanuel Macron, à qui l'étiquette de "président des riches" est de plus en plus souvent accolée. Alors que le rapport Borloo préconise la création d'un fonds de cinq milliards d'euros pour réhabiliter les "quartiers sensibles", l'Élysée estime que ce dispositif souffre "d'angles morts sur la sécurité ou le communautarisme".

L'ajournement de cette présentation ressemble fort à un enterrement de première classe pour le rapport de l'ancien maire de Valenciennes, soutenu par l'Association des maires de France et prêt à créer sa propre fondation pour mettre la pression à l'Etat sur le dossier des banlieues.

Louis Nadau