BFMTV

Le Conseil scientifique ne s'oppose pas à un second tour des municipales fin juin

INFO BFMTV - Le second acte des municipales pourra bien se tenir fin juin selon le Conseil scientifique. Mais l'instance demande que soit édictée une série drastique de mesures sanitaires.

Selon nos informations, le Conseil scientifique ne s'oppose pas à la tenue du second tour des municipales fin juin mais fait des recommandations strictes sur les règles sanitaires à respecter pendant la période de campagne et le jour du vote. Le gouvernement a envisagé la date du 28 juin. 

En deux temps 

Dans son avis transmis aux autorités lundi à 22h, le Conseil scientifique sépare la question du second tour des municipales en deux. Il considère d'abord la période de campagne, la plus délicate. 

"Le Conseil scientifique souligne les risques majeurs liés à la campagne électorale et plus singulièrement aux meetings électoraux ainsi qu’aux actions des candidats ayant pour effet des rencontres ou des rassemblements physiques (distribution de tracts, porte à porte, réunions publiques, réunions d'appartement)", peut-on lire dans cet avis.

Les outils numériques - qu'il s'agisse de visioconférences, réseaux sociaux - sont recommandés car les rassemblements ne seront pas possibles. Le port du masque est également recommandé pour les candidats dans l'espace public.

Le rapport se porte ensuite sur l'organisation du scrutin proprement dit. Les personnes à risque (dont les personnes âgées) ne devront pas tenir les bureaux de vote ni participer au dépouillement. Des plages horaires pourront être mises en place pour permettre aux personnes à risque de voter si elle ne peuvent ou ne veulent pas le faire par procuration. Si le scrutin a lieu dans une école, celle ci devra être désinfectée avant le retour des enfants. Nuancé, le Conseil scientifique souligne tout de même:

"Il est encore trop tôt pour évaluer le niveau de circulation de SARS COV-2 durant le mois de juin 2020. Les premières estimations ne seront sans doute disponibles que dans quelques semaines. Cette évaluation pourrait alors motiver, selon ses résultats, une nouvelle interruption du processus électoral".

Macron va consulter les maires

Le Conseil scientifique ne peut émettre que des recommandations. Il revient donc au gouvernement de statuer en dernier lieu. "Il incombe aux autorités publiques de décider des dates et modalités de tenue du second tour des élections municipales, au plus tard fin juin 2020", note d'ailleurs le document. 

La visioconférence qui mettra en contact le président de la République et les maires ce mardi à 16H fera partie des facteurs déterminants dans la prise de décision de l'exécutif.

Mathieu Coache