BFMTV
Politique

La tour du ministère de la Transition écologique reste allumée la nuit

La Tour Séquoia, où le ministère de la Transition écologique a ses bureaux, reste éclairée la nuit alors même que cela lui est interdit par la loi.

Dans les rues de Paris, vendredi dernier, de nombreuses devantures de magasins sont allumées la nuit alors même que la loi l'interdit entre une heure et six heures du matin. Plus surprenant, dans le quartier de la Défense, à Puteaux, la Tour Séquoia, abritant le ministère de la Transition écologique ainsi que celui de la Transition énergétique, est éclairée.

"On voit des colonnes de lumière toutes alignées les unes au-dessus des autres, donc on peut quand même douter qu'il y ait une personne dans chacun des bureaux qui sont restés éclairés", commente pour BFMTV, Anne-Marie Ducroux, présidente de l'Association nationale pour la protection du ciel et de l'environnement nocturne (ANPCEN).

"Je suppose que les personnes ne sont pas alignées dans les bureaux de manière aussi exacte", conclut-elle.

Des travaux prévus en octobre

Contacté par BFMTV, le ministère de la Transition écologique répond dans un communiqué que "la Tour Séquoia est malheureusement bien connue du fait de son installation technique qui rend difficile le pilotage de l'éclairage ou du chauffage".

"Elle fait l'objet d'un suivi particulier. Une réunion est ainsi à nouveau prévue ce lundi entre les cabinets des deux ministres", est-il également précisé.

Le ministère évoque "plusieurs contraintes techniques". "Au titre de la réglementation incendie les circulations/couloirs, (les immeubles de grande hauteur) doivent disposer en permanence d'un niveau d'éclairage minimal, même lorsque l'immeuble est inoccupé, de façon à ce que les services incendie et de secours puissent pratiquer leurs rondes et faire face, le cas échéant, à un événement", explique-t-on ainsi.

Par ailleurs, "des améliorations doivent aussi être faites dans les bureaux, où sont aujourd’hui installés des détecteurs de présence, qui allument automatiquement l’éclairage (en technologie LED) au passage des rondes de sécurité, et ce pendant deux heures". Ces rondes ont lieu entre 19h et 21h, puis entre 1h et 3h, précise le ministère.

Selon nos informations, il est prévu de revoir le paramétrage de la lumière et des travaux seront achevés en octobre. "L'État doit être exemplaire dans la chasse au gaspillage de l'énergie. Cela implique un changement profond de nos habitudes et des comportements mais aussi la mise en place de nouveaux équipements", écrit également le ministère de la Transition écologique.

Nelson Getten avec B.F