BFMTV

La députée Michèle Crouzet quitte LaREM pour se présenter à Sens

Michèle Crouzet, députée LaRem de l'Yonne.

Michèle Crouzet, députée LaRem de l'Yonne. - THOMAS SAMSON / AFP

Info BFMTV - La députée de l'Yonne dénonce l'investiture d’une membre du Parti radical, condamnée à un an d’inéligibilité, aux élections municipales à Sens.

Il n’y a pas qu’à Paris que la bataille des municipales crée des tensions au sein de LaREM. La députée Michèle Crouzet a annoncé ce vendredi à BFMTV son départ du parti après le choix du comité national d’investiture de la République en marche de soutenir Claude Vivier le Got, membre du Parti radical, aux prochaines élections à Sens. La députée de l’Yonne met en cause la probité de cette ancienne candidate, condamnée à un an d’inéligibilité après un rejet de ses comptes de campagne en 2014.

"J’ai décidé de ne pas trahir mes concitoyens, c'est pour ça que je démissionne de LaREM", nous assure Michèle Crouzet. Et d'ajouter: "On a eu des mouvements sociaux dans la rue, ils nous disent 'on en veut plus des élus comme ça'."

Toujours candidate à la mairie

"On n'apprend pas des erreurs d’avant, on continue à faire des choses qui ne devraient pas avoir lieu", poursuit l'élue. "Il existe suffisamment de personnes qui répondent aux valeurs, qui pourraient prendre des responsabilités locales", précise-t-elle, estimant qu'il est "anormal qu’on continue à recaser ces personnes-là qui à nouveau reviennent à chaque élection."

Face à cette candidature, la députée a décidé de maintenir la sienne à la mairie de Sens.

"Je veux rester conforme à mes valeurs et pour cela je ne méprise pas LaREM, je suis fidèle aux idées que j’ai pu défendre. Je pensais qu’on allait faire de la politique autrement, il faudrait vraiment que ce soit mis en œuvre", affirme l'élue.
Benjamin Duhamel avec Benjamin Rieth