BFMTV

De plus en plus de Français considèrent la République en Marche comme un parti de droite

Macron se rend en Touraine mercredi et jeudi pour parler apprentissage et classes rurales

Macron se rend en Touraine mercredi et jeudi pour parler apprentissage et classes rurales - AFP

La moitié des Français considèrent désormais La République en Marche comme un parti de droite, selon un sondage Ipsos dévoilé par Le Monde. En mars 2017, ils n'étaient que 15% à penser la même chose.

Près d'un an après son élection, Emmanuel Macron a fait changer la perception de son parti auprès des Français. Si en mars 2017, 15% des Français seulement, classaient La République en Marche à droite, ils sont désormais 50% à considérer le parti au pouvoir comme un parti de droite, comme le révèle une enquête réalisée par Ipsos Public Affairs pour l'association "Lire la politique", que dévoile Le Monde.

Un virage qui peut s'expliquer par les réformes fiscales et sociales alors que le gouvernement est actuellement engagé dans un bras de fer face aux cheminots notamment, et avec un conflit social qui s'enlise dans les universités. 

Le clivage gauche-droite ébranlé mais toujours debout

Ce virage se traduit également dans l'évolution de la perception du parti comme un parti du centre. En mars 2017, 33% des Français classaient LREM au centre, ils ne sont plus que 21% aujourd'hui.

Depuis la création de La République en Marche, Emmanuel Macron a voulu officiellement faire table rase du clivage gauche-droite qui structure le paysage politique français depuis de nombreuses décennies. Mission à moitié accomplie. Si 70% des sondés assurent que le clivage gauche-droite ne signifie actuellement plus grand chose, quelque soit leur obédience politique, 71% assurent qu'être de gauche et de droite, "ce n'est pas pareil", tandis que 62% pensent toujours qu'il existe de "vraies différences" entre la droite et la gauche.

Concernant les Français eux-mêmes, lorsqu'on leur demande de se positionner sur une échelle de 1 à 10 à gauche ou à droite, il apparaît que 32% se classent à gauche, 37% à droite et 29% au centre.

Guillaume Dussourt