BFMTV

Jean-Luc Mélenchon serait "content" d'accueillir le socialiste Emmanuel Maurel

Jean-Luc Mélenchon le 25 août aux Amphi d'été de La France Insoumise à Marseille.

Jean-Luc Mélenchon le 25 août aux Amphi d'été de La France Insoumise à Marseille. - CHRISTOPHE SIMON / AFP

Deux semaines après avoir lancé "vous me manquiez!" à l'aile gauche du PS, le chef des insoumis fait désormais un appel du pied au socialiste Emmanuel Maurel.

Le chef de file de La France insoumise Jean-Luc Mélenchon a estimé ce dimanche qu'il ne fallait pas laisser les socialistes dépérir "dans un coin", en indiquant qu'il serait "content" si l'eurodéputé Emmanuel Maurel rejoignait les rangs de La France Insoumise.

"Je parle à tout le monde, je n'ai pas fait mon deuil de me dire que ceux qui votaient socialiste ne sont plus bons à rien et qu'il n'y a qu'à les laisser dans un coin en train de dépérir tout doucement", a-t-il déclaré sur France 3 dans l'émission "Dimanche en politique".
"Je leur parle, et je vois qu'il y a des gens qui disent la même chose que moi à propos de l'Union européenne et pour l'essentiel sur le programme en France", a-t-il ajouté, en précisant que ces personnes étaient "au PS et ailleurs".

"Si ça se faisait, je serais content"

"Donc je leur dis: convergeons si nous sommes d'accord", mais "pas collons nous les uns aux autres, même si on n'est pas d'accord, pour faire joli sur la photo".

Interrogé pour savoir si le socialiste Emmanuel Maurel pourrait rejoindre LFI, il a conseillé de le lui demander: "Je ne manipule pas dans les organisations des autres". Mais "si ça se faisait, je serais content", a-t-il ajouté.

Le député européen Emmanuel Maurel, chef de file de la gauche du PS, et ses proches expriment depuis plusieurs semaines de plus en plus ouvertement leurs désaccords avec le premier secrétaire du PS, Olivier Faure, n'excluant pas de quitter le parti pour créer une nouvelle structure et se rapprocher de La France insoumise.

J.B avec AFP