BFMTV

Incidents sur les Champs-Élysées: Édouard Philippe se rend à la préfecture de police

"Le Premier ministre a décidé de se concentrer sur la gestion de la situation" sur les Champs-Élysées, où au moins 115 personnes ont été interpellées.

En raison des violences sur les Champs-Élysées, Matignon a annoncé ce samedi que le Premier ministre Edouard Philippe a annulé sa présence au congrès de LaREM prévu ce jour afin de se rendre à la préfecture de police de Paris.

Lors d'une allocution de quelques minutes en compagnie du ministre de l'Intérieur Christophe Castaner, le chef du gouvernement a estimé que "5.000 à 5.500 manifestants étaient actuellement présents" sur l'avenue parisienne. 

Il a également déploré les incidents de la matinée. Très tôt, des individus équipés, déterminés à tester le dispositif. Des actions d'une grande violence, mais les forces de l'ordre ont tenu." 

Le Premier ministre a également assuré que les forces de l'ordre avaient été victimes d'attaques "d'une violence rarement atteinte et ont procédé à plus de 107 interpellations, un chiffre considérable qui montre la violence." quelques minutes plus tard, ce chiffre avait bondi à 122 interpellations. 

"Que rien ne soit excusé"

Edouard Philippe a également tenu à montrer son mécontentement. "Il y a eu une mise en cause des symboles de la France. Je ne me satisfait pas de l'image de l'Arc de Triomphe taggué et de la manifestation autour du tombeau du Soldat inconnu."

"On va faire en sorte que rien ne soit excusé a ceux qui viennent pour casser, provoquer les forces de l'ordre" a-t-il assuré. 

Hugo Septier avec AFP