BFMTV

Vol de cocaïne au 36: Cazeneuve demande "un audit" de la brigade des stup

Le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, a demandé un audit de la brigade des stupéfiants.

Le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, a demandé un audit de la brigade des stupéfiants. - -

Le ministre de l'Intérieur a annoncé, dans une interview à paraître ce lundi dans le Parisien, qu'il avait demandé à l'IGPN de mener un "mener un audit rigoureux et approfondi" de la brigade des stupéfiants.

Après la suspension du brigadier interpellé samedi, Bernard Cazeneuve annonce qu'il compte passer au peigne fin la brigade des stupéfiants, éclaboussée dans l'affaire de la disparition de plus de 50 kg de cocaïne au "36, quai des Orfèvres".

Dans une interview à paraître lundi dans les colonnes du Parisien, le ministre de l'Intérieur annonce qu'il a demandé à l'Inspection générale de la police nationale, la police des polices, de "mener un audit rigoureux et approfondi" de la brigade des stupéfiants. "Au-delà des accès, je souhaite que les méthodes, les procédures, les pratiques professionnelles soient passées au crible", précise le ministre de l'Intérieur dans les colonnes du Parisien.

Un fonctionnaire de la brigade des stups a été interpellé, samedi, sur son lieu de vacances à Perpignan. Il est soupçonné d'être à l'origine de la disparition de la drogue. Il est entendu dans les locaux parisiens de "la police des polices" (l'Inspection générale de la police nationale, IGPN) situés dans le 12e arrondissement. Sa garde à vue pourrait durer 96 heures, c'est à dire jusqu'à mercredi. Les enquêteurs s'interrogent actuellement sur d'éventuelles complicités.