BFMTV

Un ministère et deux secrétariats d'Etat pour les radicaux de gauche

Sylvia Pinel, Annick Girardin et Thierry Braillard sont les nouvelles figures du PRG au gouvernement.

Sylvia Pinel, Annick Girardin et Thierry Braillard sont les nouvelles figures du PRG au gouvernement. - -

Désormais, trois membres du Parti radical de gauche font partie du gouvernement. Une façon pour le Premier ministre et le Président de s'assurer la confiance des 17 députés du parti à l'Assemblée.

Depuis la désaffection d'Europe-Ecologie Les Verts à l'égard de la majorité socialiste, le gouvernement veut s'assurer les faveurs des radicaux de gauche. Mercredi, deux membres de ce parti ont fait leur entrée en tant que secrétaires d'Etat: Annick Girardin au Développement et à la Francophonie, et Thierry Braillard aux Sports.

La semaine dernière déjà, la radicale de gauche Sylvia Pinel, 36 ans, anciemment ministre de l'Artisanat et du Tourisme, avait créé la surprise en succédant au Logement à l'écologiste Cécile Duflot, qui avait refusé de faire partie de la nouvelle équipe. Le nom de Jean-Michel Baylet, également membre du PRG, avait circulé dans les jours précédant le remaniement, mais le président du parti est mis en examen dans une affaire de "frais de bouche".

Trois noms au gouvernement qui n'ont rien du hasard. Comme l'avait rappelé mardi Roger-Gérard Schwartzenberg, le chef de file des 17 députés du groupe RRDP, qui rassemble essentiellement des radicaux de gauche, "le fait d'atteindre ou non la majorité dépendra désormais souvent des votes des députés" de ce groupe. Il semblait donc essentiel de les inclure dans l'équipe ministérielle, après le départ fracassant des deux ministres écologistes, Cécile Duflot et Pascal Canfin. Le groupe a d'ailleurs voté la confiance à Manuel Valls, mardi.

Alexandra Gonzalez