BFMTV

"La laïcité, c’est aussi cette liberté de pouvoir exercer son culte dans la quiétude", assure Cazeneuve

Le ministre de l'Intérieur s'est rendu vendredi sur le parvis de Notre-Dame de Paris pour saluer les forces de l'ordre déployées pendant les fêtes de Noël. Bernard Cazeneuve a également assisté à la messe donnée dans la cathédrale.

Au total, ce sont 90.000 hommes qui ont été déployés pour les célébrations de Noël sur tout le territoire français. Pour saluer le travail des forces de l'ordre pendant cette période, le ministre de l'Intérieur s'est rendu vendredi soir sur le parvis de la cathédrale Notre-Dame à Paris où il a rencontré les policiers qui assurent la sécurité de l'édifice.

Depuis jeudi et tout au long de la journée de vendredi, ce sont pas moins d'une compagnie de CRS, soit une centaine d'hommes, qui a été mobilisée pour patrouiller devant la cathédrale de la capitale. Des dizaines de militaires lourdement armés, ainsi que plusieurs dizaines de policiers, dont certains en civil, ont complété ce dispositif. 

La sécurité à son maximum

Vers 18 heures, Bernard Cazeneuve a donc salué ces hommes, échangeant avec certains sur le parvis de la cathédrale, vidé après le déclenchement d'une alerte à la bombe, vite levée. Il s'agissait en réalité d'un couple ayant oublié un sac. "Ici à Paris, ce sont près de 2.500 policiers mobilisés par la préfecture de police de Paris", a rappelé le ministre. 

Bernard Cazeneuve a également assuré que des CRS sont présents ailleurs sur le terrain "en garde statique, sur plus d'une cinquantaine d'églises où des offices se sont tenus tout au long de ces fêtes, et également sur 500 églises sur le territoire de la grande et petite couronne en garde dynamique pour assurer la sécurité des Français qui ont souhaité participer à ces cérémonies religieuses". A ces effectifs, 270 militaires se sont ajoutés.

"Exercer son culte dans la quiétude"

Après avoir rencontré les policiers, le ministre de l'Intérieur s'est rendu à l'intérieur de la cathédrale où il a participé à l'office donné en ce jour de Noël, comme il le fait "lorsqu'il y a des fêtes religieuses pour l'ensemble des religions". "Ce n’est en aucun cas une remise en cause du principe de laïcité, a prévenu Bernard Cazeneuve. La laïcité, c’est la possibilité de croire ou ne pas croire, mais aussi pour ceux qui croient de participer à leur activité religieuse en toute sécurité."

Le patron de la place Beauvau a tenu à éviter toute polémique sur sa présence aux côtés des Chrétiens à Notre-Dame et a adressé un message fort aux fidèles. "Participer pour moi ce soir à cette cérémonie c’est une manière aussi de dire à l’ensemble de ceux qui croient dans le pays que la République les protégera, qu’elle assurera leur protection à tout moment", a-t-il insisté.

Avant de conclure: "La laïcité, c’est aussi cette liberté de pouvoir exercer son culte dans la quiétude".

Justine Chevalier avec Sophie Hébrard