BFMTV

Evasion de Redoine Faïd: Nicole Belloubet exclut de démissionner

Nicole Belloubet, ici à Paris le 18 juin 2018

Nicole Belloubet, ici à Paris le 18 juin 2018 - Ludovic Marin-AFP

Après l'évasion de Redoine Faïd, une partie de la droite réclame des comptes à la garde des Sceaux, Nicole Belloubet. Mais celle-ci exclut de démissionner, malgré les reproches qui lui sont faits: "je pense que ce n'est vraiment pas le bon moment", répond-elle sur RTL. Elle reconnaît porter une responsabilité: "Il va de soi que je suis entièrement responsable de ce qu'il se passe dans mon administration, mais ce n'est pas moi à titre personnel qui prend ces décisions [concernant le régime de détention des détenus]." 

Et de poursuivre: "Je crois qu'une évasion hors normes comme celle qui s'est produite c'est un événement grave. Il faut réagir non pas avec des postures comme je peux l'entendre parfois, mais au contraire avec calme et avec fermeté." Elle appelle donc à attendre les conclusions de la mission d'inspection qu'elle a lancée après l'évasion du braqueur. "Le calme, c'est la mission d'inspection qui a été lancée", affirme Nicole Belloubet. "La fermeté, ce sont les réponses qui devront être prises, y compris en termes de sanctions si cela est nécessaire."

A. K.