BFMTV

EN IMAGES - Patrimoine: Les voitures de nos élus

Nos hommes politiques se montrent sous un nouveau visage.

Nos hommes politiques se montrent sous un nouveau visage. - -

De nombreux hommes politiques ont rendu public leur moyen de locomotion au travers de leur déclaration de patrimoine. Un détail qui peut nous en apprendre beaucoup.

La publication de nombre de déclarations de patrimoine a eu un effet inattendu: les hommes politiques français ont ouvert leur garage aux Français. En fouillant sur le parking de la République, que peut-on découvrir sur nos élus ?

Cet article sera mis à jour à mesure que se dévoileront les préférences automobiles de nos élus.

Mise à jour le 15 avril: avec les voitures des ministres.

> Jean-Marc Ayrault

Combi Volkswagen (1988). Valeur déclarée 1.000 euros.

C'est la voiture des hippies par excellence dans les années 70, un souvenir de jeunesse pour la famille Ayrault? Bonne nouvelle pour le Premier ministre: un tel modèle vaut plus que les 1.000 euros déclarés. Au moins 3.000 euros et beaucoup plus en très bon état. (Photo: Wolkswagen)

Le Premier ministre a également déclaré une Citroën C4 Picasso, acheté en 2009.

> Frédéric Cuvillier

Une Renault Clio (1993)

Le ministre des Transports ne s'intéresse pas beaucoup aux voitures. Il se contente de deux citadines françaises qui commencent à accuser leur âge. Une Peugeot 206 de 1999 et une Renault Clio de 1993. (Photo: Renault)

> Nicole Bricq

Renault Mégane (2009)

La ministre du Commerce extérieur est une ambassadrice de la production automobile française. Elle roule dans une Renault Mégane de 2009, valant environ 22.000€ désormais. (Photo: Renault)

> Fleur Pellerin

Citroën C3 (2011)

Pas de folies pour la ministre des PME: une petite Citroën C3 achetée d'occasion 11.000€. (Photo Citröen)

> Jean-Yves Le Drian

Suzuki Wagon R

Le ministre de la Défense roule en voiture étrangère. Sa Suzuki Wagon R n'a rien d'un char d'assaut, c'est plutôt une petite citadine à tout faire. Et sa Lancia Ypsilon de 2012 est une puce très élégante, la même que Michèle Delaunay, mais plus récente. (Photo Suzuki et Lancia)

Lancia Ypsilon (2012)

> Valérie Fourneyron

Citröen 2CV (1976)

La ministre des Sports concilie les aspects pratiques et le plaisir! Une Renault Mégane de 2008, voiture confortable et pratique de gamme moyenne. Et une Citroën 2 cv de 1976, symbole français au même titre que la tour Eiffel. La voiture idéale pour se promener décapoté dans sa campagne normande et un bon placement car nombreuses sont les 2 cv à désormais coter bien plus que les 3 000€ déclarés (4.000€ en état moyen, 8.000/10.000€ en état concours). (Photo: Citroën)

> Michèle Delaunay

Coupé BMW 330 CD

Un poids lourd du gouvernement... si l'on en juge par son garage. Deux belles Allemandes (Coupé BMW 330 CD, berline BMW 320 iA et une petite italienne Lancia Ypsilon). (Photo: BMW)

Berline BMW 320 iA

> Benoît Hamon

Opel Corsa (2006) valeur actuelle 4.600 €

Le ministre de la Consommation roule en allemande. Une petite voiture de ville, idéale pour Paris, un peu juste pour rallier l'appartement de Brest. (Photo: Opel)

> Vincent Peillon, Marisol Touraine, Arnaud Montebourg

Peugeot 407

Le ministre de l'Education nationale a acheté sa Peugeot 407 en 2006, 35.000 euros en 2006. Elle en cote environ 10.000 aujourd'hui. Il a été imité deux ans plus tard par Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales.

Le ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg, est aussi fidèle à Peugeot. En Bourgogne, sa 407 personnelle succède à une 406. Mais à Paris, il roule en Renault Zoé (électrique) de fonction. (Photo: Peugeot)

> Alain Juppé

Une Toyota Prius (2006) achetée 26.500 euros, valeur actuelle déclarée 9.500euros.

A Bordeaux, la famille Juppé roule en voiture hybride. Un achat écologiquement correct réalisé juste avant qu'Alain Juppé ne devienne éphémère ministre de l'Ecologie du premier gouvernement du quinquennat de Nicolas Sarkozy, pendant un mois, en 2007. (Photo: Toyota)

> Cécile Duflot

Une Renault 4 achetée 1.500€ en 2010

L'ex-leader écologiste possède une Renault 4. C'est une calamité écologique au regard des normes antipollution actuelles, mais aussi une valeur sûre en collection! (Photo: Renault)

Une Renault Twingo de 1999 achetée 1.500euros

Décidément, la ministre du Logement a du goût pour les petites citadines de Renault. Outre sa Renault 4, elle possède une Twingo de 13 ans en passe de devenir, elle aussi, un modèle de collection (la première Twingo vient de fêter ses 20 ans cette année). (Photo: Renault)

> Marie-Arlette Carlotti

Une Smart Fortwo de 2010, valeur actuelle: 5.000 euros.

La ministre déléguée aux personnes handicapées se contente d'une des voitures les plus petites du marché, une Smart, pratique pour rouler à Paris. Mais on ignore tout de sa mystérieuse "Toyota de 8 chevaux". Peut-être l'utilise-t-elle à Marseille, la ville dont elle brigue la mairie? (Photo: Smart)

> Laurent Wauquiez

Une Peugeot 3008 quasi neuve, environ 30.000euros

Le député UMP a été l'un des premiers à dévoiler son patrimoine. Il sillonne la Haute-Loire en Peugeot 3008, lui qui ne manque jamais une occasion de rappeler son attachement à sa circonscription. Une voiture idéale pour sortir des sentiers battus. (Photo: Peugeot)

Une Peugeot 307 de 1999

Outre sa Peugeot 3008, Laurent Wauquiez possède une 307, ces deux modèles font partie des plus vendus en France. (Photo:Peugeot)

> Bruno Le Maire

Une Peugeot 5008 de 2012 cotée 23.000 euros à l’argus

L'ancien ministre de l'Agriculture, député UMP de l'Eure, a bien besoin d'un Peugeot 5008 pour se déplacer en famille avec ses 4 enfants. (Photo: Peugeot)

> Eric Woerth

Une Audi A3 et une Citroën

L'ancien ministre du budget roule en allemande! Une Audi A3 qu'il s'est d'ailleurs déjà fait dérober à son domicile de l'Oise. Mais "l'honneur est sauf", il possède aussi une française: une Citroën. (Photo: Audi)

> Christian Estrosi

Une Citroën DS4

L'ancien ministre de l'Aménagement du territoire, maire UMP de Nice, est un ancien sportif, pilote de moto, et pourtant il se contente d'une voiture à la cylindrée raisonnable: une DS 4. (Photo: Citroën)

À LIRE AUSSI:

>> Qui a déclaré quoi? Notre infographie

>> Patrimoine, fraude fiscale, conflits d'intérêt: les pistes de Hollande pour moraliser la vie politique

Cédric Faiche