BFMTV

Ambassade américaine à Jérusalem: Paris appelle à prévenir un "nouvel embrasement"

Jean-Yves Le Drian le 22 avril 2018.

Jean-Yves Le Drian le 22 avril 2018. - Lars Hagberg / AFP

Au moins 41 Palestiniens ont été tués par des tirs israéliens ce lundi dans la bande de Gaza, alors que des dizaines de milliers de personnes manifestent contre l'inauguration de l'ambassade américaine à Jérusalem.

Alors que le bilan ne cesse de s'alourdir dans la bande de Gaza, la France a appelé lundi "l'ensemble des acteurs" à prévenir "un nouvel embrasement" au Proche-Orient. Au moins 41 Palestiniens ont été tués par des tirs israéliens ce lundi. Des dizaines de milliers de personnes manifestent contre l'inauguration de l'ambassade des Etats-Unis à Jérusalem, qui se tenait en grandes pompes en présence notamment de la fille de Donald Trump, Ivanka Trump.

"Alors que les tensions sur le terrain sont vives (..) la France appelle l'ensemble des acteurs à faire preuve de responsabilité afin de prévenir un nouvel embrasement", a déclaré le ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian dans un communiqué. 

Journée la plus meurtrière depuis 2014

"La France appelle de nouveau les autorités israéliennes à faire preuve de discernement et de retenue dans l’usage de la force qui doit être strictement proportionné. Elle rappelle le devoir de protection des civils, en particulier des mineurs, et le droit des Palestiniens à manifester pacifiquement", ajoute le Quai d'Orsay.

Les 41 décès annoncés par le ministère de la Santé dans l'enclave portent à 95 le nombre de Palestiniens tués dans la bande de Gaza depuis le début d'un mouvement de protestation massif, le 30 mars. Ils font aussi de cette journée la plus meurtrière du conflit israélo-palestinien depuis la guerre de 2014 dans l'enclave sous blocus.

Charlie Vandekerkhove avec AFP