BFMTV

Agnès Buzin veut que la hausse du prix du paquet de cigarettes soit "rapide"

Invitée de Ruth Elkrief ce samedi, Agnès Buzyn a estimé que la hausse du prix des cigarettes devait être "rapide".

Le Premier ministre l'a annoncé mardi dans son discours de politique générale devant l'Assemblée nationale. Le gouvernement souhaite que le prix du paquet de cigarettes atteigne à terme les 10 euros.

Invitée de Ruth Elkrief ce samedi sur BFMTV, la ministre de la Santé est revenue sur cette annonce. Agnès Buzyn a estimé que cette hausse devait être "rapide".

"Augmenter le prix du tabac, c'est ce qui marche le mieux pour que les gens arrêtent de fumer", a-t-elle ajouté.

Une clause d'exemption pour ceux qui ne souhaitent pas vacciner leurs enfants

Après avoir annoncé qu'elle souhaitait rendre obligatoire une dizaine de vaccins, la ministre de la Santé a indiqué qu'elle voulait mettre en place une clause d'exemption pour ceux qui ne souhaite pas vacciner leurs enfants:

"Je comprends que certains Français ont très peur. Je voulais leur laisser la possibilité éventuellement de renoncer après qu'un médecin ait fait œuvre de pédagogie", a indiqué Agnès Buzyn.

"Je ne sais pas si juridiquement, cela sera possible", a-t-elle finalement ajouté.

Arthur Blanquet