BFMTV

Gérard Collomb favorable à une sixième prolongation de l'état d'urgence

L'état d'urgence court actuellement jusqu'au 15 juillet. Il pourrait bien être prolongé, a indiqué le ministre de l'Intérieur.

La question se pose à chaque nouvel attentat. L'état d'urgence court actuellement en France jusqu'au 15 juillet. Mais après Manchester, il se pourrait qu'il soit une sixième fois prolongé. C'est en tout cas ce qu'a semblé indiquer Gérard Collomb ce mercredi matin, sur BFMTV et RMC. 

"On ne peut pas comme cela s’arrêter de manière brutale. Peut-être effectivement faut-il prolonger l’état d’urgence et en même temps voir les conditions pour en sortir", a déclaré le ministre de l'Intérieur.

Prolongation ou mesures d'exception

Il a aussi évoqué la possibilité d'en sortir tout en ayant "recours à des mesures administratives et pas des mesures normales", dans le cadre de certains événements publics.

"Aujourd’hui l’état d’urgence permet de faire que ce soit les préfets qui se substituent directement aux maires et donc (on pourrait) maintenir cela pour des cas particuliers", a-t-il suggéré. 

Gérard Collomb s'est dit favorable à une prolongation mais "pas de manière indéfinie".

"C’est la décision qui doit être prise, c’est ce qui sera sur le tapis tout çà ‘l’heure", a-t-il ajouté, évoquant le Conseil de défense qui se tient dans la matinée.

Un Conseil de défense lors duquel Emmanuel Macron a réclamé une nouvelle loi pour renforcer "la sécurité face à la menace terroriste", a fait savoir l'Elysée. 

Charlie Vandekerkhove