BFMTV

Gérald Darmanin en déplacement à Calais dimanche

Gérald Darmanin, ex-ministre de l'Action et des comptes publics et nouveau ministre de l'Intérieur.

Gérald Darmanin, ex-ministre de l'Action et des comptes publics et nouveau ministre de l'Intérieur. - AFP

Ce déplacement intervient deux jours après l'expulsion de plus de 500 migrants d'une zone industrielle. Ces derniers ont été conduits en centres d'accueil ou de rétention administrative.

Le nouveau ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin se rendra dimanche à Calais (Pas-de-Calais), deux jours après l'expulsion de 500 migrants d'une zone industrielle, a appris l'Agence France Presse (AFP) auprès de son entourage. Les détails sur ce déplacement n'ont pas encore été communiqués.

Le Rassemblement national de Calais s'est félicité dans un communiqué de cette venue, un "aveu" selon lui de "l'inefficacité de son prédécesseur", Christophe Castaner. Le parti demande qu'une politique "zéro migrant" soit mise en place à Calais "sans attendre".

"Une véritable chasse à l'homme"

Les services de l'Etat et de la police ont expulsé vendredi plus de 500 migrants d'une zone industrielle de Calais et les ont conduits en centres d'accueil ou de rétention administrative.

Selon les autorités, l'occupation de deux terrains de "manière illicite et prolongée par des migrants en l'absence de toute autorisation des propriétaires", dans la zone des Dunes, occasionnait "de sérieux problèmes de sécurité, de salubrité et de tranquillité, en particulier pour les riverains situés juste à proximité et aux alentours."

"Une véritable chasse à l'homme s'est déployée pour tenter de faire disparaître les migrants en les emmenant de gré ou de force dans des bus affrétés, pour les amener vers une destination inconnue", ont déploré dans un communiqué commun plusieurs associations d'aide aux migrants (La cabane juridique, Utopia 56, Human rights observers).

F.B. avec AFP