BFMTV

Marine Le Pen doit rembourser 300 000 euros au Parlement européen, confirme la justice européenne

Marine Le Pen en décembre 2016 à Paris.

Marine Le Pen en décembre 2016 à Paris. - AFP

Marine Le Pen doit rembourser 300.000 euros au Parlement européen: le jugement a été confirmé mardi matin par la justice européenne, en raison de l'emploi douteux d'une assistante parlementaire quand elle était eurodéputée.

Le Tribunal de l'Union européenne, basé à Luxembourg, a débouté la présidente du Rassemblement national qui demandait l'annulation d'une décision de recouvrement de cette somme prise par le Parlement européen fin 2016. Le motif invoqué par le Tribunal dans son arrêt: Marine Le Pen n'aurait "pas démontré l'effectivité du travail" d'une assistante parlementaire.

"Le rejet est fondé non pas sur le fond du dossier mais sur un aspect procédural", a estimé Marine Le Pen. "Nous allons faire appel de cette décision", a-t-elle ajouté. Le délai est de deux mois pour demander un pourvoi devant la Cour de justice de l'UE.