BFMTV

Jean-Marie Le Pen: sa fortune dans le viseur de la justice

Jean-Marie Le Pen est visé par une enquête préliminaire concernant son patrimoine, selon Mediapart.

Jean-Marie Le Pen est visé par une enquête préliminaire concernant son patrimoine, selon Mediapart. - -

Le parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire concernant les déclarations de patrimoine de l’eurodéputé Jean-Marie Le Pen, révèle Mediapart ce jeudi.

Jean-Marie Le Pen s’est-il enrichi de manière illicite? C’est en tout cas ce dont le soupçonne la justice française, après un signalement de la Commission pour la transparence financière, désormais remplacée par la Haute autorité pour la transparence.

Mediapart, qui révèle l’information, indique ainsi que les déclarations de patrimoine de Jean-Marie Le Pen en 2004 et 2009 sont à l’origine de ce signalement. En effet, la Commission aurait estimé que les revenus officiels de l’ex-candidat à la présidentielle "semblaient insuffisants pour expliquer la variation des actifs". Une enquête préliminaire a donc été ouverte par la parquet de Paris.

Des pouvoirs de contrôle limités

L’affaire semble sérieuse: la commission, aujourd’hui disparue, n’a effectué que 19 signalements en plus de 20 ans d’existence. Un chiffre essentiellement dû à des pouvoirs de contrôle limités. Elle était composée de trois membres de la Cour de Cassation, de trois représentants du Conseil d’Etat, et de trois magistrats de la Cour des comptes.

Selon Mediapart, la décision de signaler le cas de Jean-Marie Le Pen à la justice a été prise en 2013, après lui avoir adressé une série de questions dont les réponses ont été jugées insuffisantes.

Un éventuel renvoi en correctionnelle n’est toutefois pas d’actualité, souligne Mediapart. La plupart des dossiers transmis à la justice par la Commission ont en effet été classés dans suite.

Yann Duvert