BFMTV

Florian Philippot: "C'est parfaitement jouable"

Florian Philippot ne s'estime pas vaincu avant le deuxième tour.

Florian Philippot ne s'estime pas vaincu avant le deuxième tour. - BFMTV

Florian Philippot était l'invité de Laurent Neumann sur BFMTV ce jeudi soir pour commenter la campagne des régionales pendant l'entre-deux tour. Les derniers sondages placent le candidat du Front national derrière celui du parti Les Républicains. Il était pourtant arrivé en tête au premier tour.

"Je pense que ce sera serré (…) Rien n'est fait et personne ne l'a jamais cru, mais c'est jouable. C'est parfaitement jouable et j'en appelle à ceux qui se sont abstenus", a affirmé le bras droit de Marine Le Pen.

Le candidat d'extrême droite a une nouvelle fois critiqué le système, "sa volonté de faire copain-copain pour se défendre" et de "raconter des carabistouilles aux électeurs". Il faisait référence au retrait des listes du Parti socialiste dans les régions Paca et Nord-Pas-de-Calais-Picardie afin de faire barrage au Front national.

L'éventuelle suppression par l'extrême droite de certaines subventions aux associations a été vivement critiquée, notamment dans le Sud où Marion Maréchal-Le Pen a annoncé qu'elle couperait celles au Planning familial et celles en soutien à l'art contemporain. Le député européen, lui, a assuré qu'il les maintiendrait pour le Planning familial et pour les associations culturelles. "On remettra de l'ordre dans les finances des régions, mais la culture, les associations sportives, de terrain, sociales, seront évidemment soutenues", a-t-il défendu.

J.Q.