BFMTV

François Ruffin: "la grève à la SNCF dépasse la SNCF, il y a un enjeu plus général"

François Ruffin était l'invité d'Apolline de Malherbe sur BFMTV.

François Ruffin était l'invité d'Apolline de Malherbe sur BFMTV. - Capture BFMTV

Le député de la France insoumise estime que les cheminots peuvent servir de "digue" pour le reste de la société.

Invité de BFMTV ce dimanche soir, François Ruffin a estimé que "personne ne comprenait la politique du gouvernement". Interrogé sur la grève de la SNCF très dure qui est annoncée ce mardi et ce mercredi, le député de La France insoumise a déclaré que le sens de cette mobilisation dépassait la compagnie ferroviaire.

"Le sens de la grève à la SNCF dépasse la SNCF, il y a un enjeu plus général", a-t-il avancé. "Qu’est-ce que la SNCF? Qu'est-ce que les cheminots? Ils ont possibilité d’être une digue pour les autres, de dire stop, on peut espérer que les cheminots soient une digue pour le reste de la société, au-delà de leur sort, s’il y a un stop, ce sera un stop pour les autres réformes derrière", a poursuivi l'élu, ajoutant qu'un "océan de gens" avait actuellement envie "d'autre chose" en France. 

"Je souhaite que la mobilisation marche"

"Il va falloir trouver les chemins pour que toutes les petites colères se rassemblent en un grand fleuve qui soit aussi d’espérance", a lancé François Ruffin, expliquant qu'au moment de la mobilisation contre la loi Travail, il était sceptique sur ses chances d'aboutir, contrairement à maintenant. Son scepticisme à l'époque était dû à la récente présidentielle et au fait que le président avait selon lui encore toute sa légitimité. 

"Je souhaite que ça marche, je ferai tout ce que je peux pour que la SNCF ne soit pas isolée", a-t-il conclu. 

C.V.