BFMTV

François Hollande: un renoncement inédit sous la Ve République

François Hollande annonce ce jeudi soir qu'il renonce à se présenter à l'élection présidentielle. Un schéma inédit sous la Ve République.

Fin du suspense. François Hollande n'y va pas. Le chef de l'Etat renonce à se présenter à la prochaine élection présidentielle. Cette prise de position est inédite sous la Ve République. Historique car ses prédécesseurs se sont toujours présentés à leur succession.

Valéry Giscard d'Estaing, en 1981, François Mitterrand, en 1988, Jacques Chirac, en 2002 et Nicolas Sarkozy en 2012... tous avaient décidé de se présenter à l'élection présidentielle. Et, du coup, avaient mené campagne tout en restant à la tête de l'Etat. 

Pour la première fois, un président de la République en situation de se représenter à l'élection présidentielle va donc rester en mandat pendant une campagne présidentielle.

"Dans les mois qui viennent, mon seul devoir sera de continuer à diriger le pays, celui que vous m'avez confié en 2012", a-t-il déclaré le président de la République depuis l'Elysée. François Hollande a fait le bilan de son action, soulignant les succès, mais aussi quelques regrets et échecs. 

Ivan Valerio