BFMTV

Hessel au Panthéon : Mélenchon ne dirait "rien contre"

Jean-Luc Mélenchon

Jean-Luc Mélenchon - -

"On pourrait lui rendre cet hommage", a estimé le leader du front de gauche, alors qu'on l'interrogeait sur la proposition de faire entrer Stéphane Hessel au Panthéon.

Stéphane Hessel au Panthéon ? "On pourrait lui rendre cet hommage. Si c'est proposé je ne dirais rien contre", a estimé jeudi Jean-Luc Mélenchon. "Le Panthéon de la République peut nous permettre de mettre en scène cet homme et à travers lui le comité national pour la résistance", a-t-il dit sur BFMTV.

"Moi ce que je voudrais surtout c'est qu'on ne refroidisse pas trop vite les cendres de Hessel", a toutefois estimé le leader du Front de gauche. "Comment un homme de 95 ans trouve l'énergie de s'indigner, d'écrire, de mettre sa lutte sur papier... J'en connais qui ont 20 ou 30 ans, qui sont déjà complètement amortis, qui ne s'indignent de rien du tout, trouvent l'ordre du monde dans lequel ils sont très raisonnable, et recommandent à tout le monde des souffrances. 

"Quand on est de gauche, ou même de droite, ce qu'on doit retenir de Stéphane Hessel, c'est d'aimer assez la France pour la vouloir comme elle doit être, c'est-à-dire égalitaire. À bas la misère !" 

Plusieurs personnalités politiques ont demandé mercredi que Stéphane Hessel, décédé dans la nuit à l'âge de 95 ans, fasse son entrée au Panthéon, dans une pétition adressée à François Hollande et publiée sur Libération.fr et sur le site Avaaz.

Plus tôt dans la journée, six députés socialistes avaient demandé un "hommage national" pour Stéphane Hessel, par une lettre au président de la République.

>> Stéphane Hessel, mort d’un humaniste "indigné"