BFMTV

En visite surprise auprès de policiers, Macron assure qu'ils sont "les garants" de la sécurité du quotidien

Le président de la République s'est rendu dans deux commissariats des XVIIe et XVIIIe arrondissements de Paris lundi soir.

Le déplacement était inattendu. Après s'être exprimé auprès des parlementaires de la majorité lundi soir, Emmanuel Macron a terminé sa soirée par une double visite surprise de près de deux heures à des policiers. Il s'est d'abord rendu auprès de la Bac (Brigade anticriminalité) Nuit Paris Nord dans le XVIIe arrondissement de la capitale, puis a rencontré des fonctionnaires de Police-Secours au commissariat du XVIIIe arrondissement.

"On a beaucoup parlé ces derniers jours de la sécurité du quotidien. (...) Là, ce que je viens d'évoquer, c'est en quelque sorte le quotidien de la sécurité de celles et ceux qui la font, et l'un ne marche pas sans l'autre", a déclaré le chef de l'État.

"La sécurité du quotidien vous y êtes, en plein dedans, parce qu'elle ne tient pas si on ne tape pas un grand coup dans les trafics. Et vous en êtes les garants", a ajouté Emmanuel Macron.

Une "indemnité spécifique" aux policiers travaillant de nuit

Emmanuel Macron a annoncé au cours de ce déplacement le déblocage d'une enveloppe de 10 millions d'euros pour le versement d'une "indemnité spécifique" aux policiers travaillant de nuit, ce qui était une revendication portée par les syndicats de police au cours de leur entretien avec Gérald Darmanin le 20 juillet.

Emmanuel Macron était accompagné du préfet de police Didier Lallement mais aussi du ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin et la ministre déléguée Marlène Schiappa.

Multiplication des déplacements liés à la sécurité

Depuis la nomination de Jean Castex à Matignon et le remaniement, l'exécutif semble mettre un accent particulier sur les questions liées à la sécurité, avec des ministres qui multiplient les déplacements sur ce thème.

Samedi, Jean Castex s'est ainsi rendu à Nice, accompagné de Gérald Darmanin et du garde des Sceaux Éric Dupond-Moretti, où il a notamment annoncé l'expérimentation d'une extension des compétences de la police municipale.

Après sa nomination au poste de chef de gouvernement, l'une des premières visites du nouveau Premier ministre avait été de se rendre dans un commissariat de La Courneuve, en Seine-Saint-Denis.

Clarisse Martin Journaliste BFMTV