BFMTV

Emmanuel Macron annonce une aide de 10 millions d'euros pour les agents de police travaillant la nuit

À l'occasion d'un déplacement surprise dans des commissariats parisiens, le chef de l'État a annoncé une indemnité pour les "effectifs de police nationale mobilisés la nuit".

Déplacement surprise pour le président de la République. Emmanuel Macron s'est rendu lundi soir dans deux commissariats parisiens, dans le 17e et 18e arrondissement de la capitale.

Accompagné de Gérald Darmanin, de Marlène Schiappa et du préfet de police de Paris Didier Lallement, il a rencontré des unités de la brigade de anticriminalité de nuit (Bac).

Une rencontre avec les nuiteux, les agents de police travaillant la nuit, au cours de laquelle Emmanuel Macron a annoncé, sur proposition du ministre de l'Intérieur, une indemnité de 10 millions d'euros spécifique à destination des effectifs de police nationale mobilisée la nuit".

Il s'agit d'une des revendications exprimées par les syndicats de police lors de leur rencontre avec le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin le 20 juillet. Cette indemnité "sera prévue dans le projet de loi de finances de 2021", précise le communiqué de presse du ministère de l'Intérieur.

Une réunion entre Darmanin et les syndicats de police en août

Une indemnité qui "vise à accompagner une pénibilité plus forte liée au travail de nuit et le passage à des cycles de travail augmentant la présence des policiers sur le terrain", précise le communiqué du ministère de l'Intérieur.

Lors de leur rencontre avec Gérald Darmanin, les syndicats avaient aussi mis l'accent sur le manques de moyens, estimant que l'enveloppe de 75 millions d'euros de crédits supplémentaires pour renouveler et verdir la flotte de véhicules de la police et de la gendarmerie obtenue dans le cadre du projet de budget rectifié de 2020 n'était pas suffisante.

Le ministre et les représentants syndicaux ont prévu de se revoir courant août.

Hugues Garnier avec AFP