BFMTV
en direct

EN DIRECT - 2 millions de masques chirurgicaux remboursés par la Sécu pour les personnes à risque

Une personne se fait tester pour voir si elle a contracté le Covid-19, le 7 juillet 2020 à Montargis

Une personne se fait tester pour voir si elle a contracté le Covid-19, le 7 juillet 2020 à Montargis - GUILLAUME SOUVANT © 2019 AFP

Le ministre de la Santé a annoncé la distribution de 40 millions de masques à quelque 7 millions de Français précaires, afin de lutter contre une reprise de l'épidémie de Covid-19 sur le territoire.

2 millions de masques chirurgicaux remboursés pour les personnes à risque

Olivier Véran, invité sur France 2 mercredi soir, a aussi annoncé que l'achat de 2 millions de masques chirurgicaux allait être remboursé par la Sécurité Sociale pour les personnes atteintes de "vulnérabilités médicales".

40 millions de masques bientôt distribués à 7 millions de Français

Le ministre de la Santé Olivier Véran a annoncé, ce mercredi soir sur France 2, que 40 millions de masques réutilisables allaient être distribués gratuitement à 7 millions de Français précaires via la Poste.

"Nous allons envoyer 40 millions de masques grand public (…) de manière à fournir 7 millions de Français qui sont au seuil de pauvreté", a déclaré le ministre de la Santé.
Olivier Véran ce mercredi soir.
Olivier Véran ce mercredi soir. © BFMTV

Tests: "Nous devons avoir des bras pour suivre", déclare Olivier Véran

Interrogé sur la lenteur du processus pour se faire tester au Covid-19, le ministre de la Santé a reconnu: "Nous devons être en mesure de réaliser ces tests. Nous ne manquons pas de machines, de matériel, nous devons avoir des bras pour suivre", a-t-il affirmé.

"Nous réalisons 400.000 tests par semaine, contre 200.000  à 250.000 par semaine au déconfinement", a déclaré le ministre, admettant qu'il y a un "effet bouchon car tout le monde veut se faire tester au même endroit avant de partir en vacances".

Olivier Véran dit avoir "signé un nouvel arrêté aujourd'hui (mercredi) qui autorise les techniciens de laboratoire à prélever , ainsi que "les aide-soignants" et les "secouristes".

Macron annonce "accroître de 100.00 le nombre de services civiques"

Le chef de l'État a annoncé, ce mercredi, que le gouvernement comptait "accroître de 100.000 le nombre de services civiques" en vue d'accompagner la jeunesse à traverser cette crise économique liée au Covid-19.

"Notre jeunesse a subi beaucoup de la crise" du Covid-19, affirme Macron

"Ce que notre pays vient de traverser est un sacrifice énorme pour notre jeunesse", a déclaré Emmanuel Macron à l'occasion de sa rencontre avec des jeunes à Chambord.

"Notre jeunesse a subi beaucoup de cette crise pour ceux qui avaient des examens, des concours à passer et pour ceux qui allaient rentrer dans l'emploi", a-t-il ajouté, précisant que "l'été serait une période difficile" pour une grande partie de ces jeunes.

Emmanuel Macron a répété qu'"aucun jeune ne devait être sans solution" pendant cette période, sachant qu'"entre 700.00 et 800.000 jeunes entrent sur le marché du travail, sur un marché beaucoup plus difficile que d'habitude".

"La violence ne peut pas être un mode de revendication", affirme Dupond-Moretti

Lors de son déplacement à la prison de Roanne, Éric Dupond-Moretti a affirmé que "la violence ne (pouvait) pas être un mode de revendication".

"Je suis venu ici pour féliciter l'administration pénitentiaire, pour leur dire aussi mon soutien parce qu'ils n'ont pas à vivre des émotions de cette nature, personne ne doit subir la violence", a déclaré le ministre de la Justice devant la presse.

"Je suis venu dire ici, sans angélisme, que la violence ne pouvait pas être un mode de revendication", a-t-il ajouté.

Auprès de la jeunesse, le chef de l'État s'essaie au football

Emmanuel Macron, en déplacement à Chambord auprès de jeunes ne pouvant pas partir en vacances, a tombé la veste, tout en gardant le masque, pour jouer au foot avec une dizaine d'adolescents sur un petit terrain.

Éric Dupond-Moretti à la prison de Roanne après la prise d'otage

Le garde des Sceaux Éric Dupond-Moretti est en déplacement au centre de détention de Roanne dans la Loire ce mercredi, quelques heures après qu'un détenu ait pris en otage sa compagne pendant un parloir. Cette dernière a été libérée et l'homme a fini par se rendre.

Le ministre de la Justice doit se rendre dans le parloir, là où a eu lieu la prise d'otage, accompagné des surveillants sur place mercredi matin et des équipes responsables des négociations.

Macron au chevet de la jeunesse privée de vacances à Chambord

Emmanuel Macron est arrivé au château de Chambord, ce mercredi après-midi, pour rencontrer des jeunes des quartiers populaires bénéficiant du programme d'accompagnement "Quartiers d'été" mis en place par l'Etat. Le chef de l'État est accompagné de trois ministres: Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Education, de la Jeunesse et des Sports, le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin et la ministre du Travail Elisabeth Borne. Emmanuel Macron "échangera avec des jeunes et responsables associatifs impliqués dans le programme Quartiers d'été 2020".

Emmanuel Macron à Chambord ce mercredi.
Emmanuel Macron à Chambord ce mercredi. © BFMTV
Jeanne Bulant Journaliste BFMTV