BFMTV

Emploi: poste à pourvoir à l'Elysée

Le palais de l'Elysée

Le palais de l'Elysée - -

CAFE POLITIQUE - François Hollande revoit ses discours, la vengeance de Cameron et Valls prend-t-il des substances illicites? Chaque matin, BFMTV.com sélectionne pour vous le meilleur de l'actualité politique.

> Hollande cherche une plume

En période de crise toute petite annonce est à prendre avec le plus grand sérieux. Et c'est à l'Elysée qu'un poste est désormais vacant. Pas celui de première dame, celui de plume de François Hollande, rapporte Le Parisien lundi. Paul Bernard, jusqu'à ce week-end conseiller discours et études du chef de l'Etat, est parti. A 36 ans, ce proche de Bertrand Delanoë va rejoindre le Conseil d'Etat.

Poste à pourvoir donc sous les ors présidentiels. A moins que François Hollande ne décide de se passer du poste pour prendre les choses en main. Il a "l'habitude d'écrire ses discours lui-même", explique le quotidien.

> Valls a "fumé la moquette"

"Vers un tea party" à la française s'est inquiété Manuel Valls au sujet de "Jour de colère" ou de la "Manif pour tous", ces mouvements qui descendent dans les rues de France. "Il a fumé la moquette, a ironisé le député UMP Bruno Le Maire sur iTélé lundi matin. Il n'y pas besoin d'une police de la pensée en France".

> Les journalistes anglais téléguidés par le "10"

"Je ne répondrai pas". Voilà la réponse donnée par le président de la République à des journalistes anglais soucieux de connaître des détails sur sa vie privée lors de son voyage en Grande-Bretagne la semaine passée. Mais la réalité serait un peu plus complexe qu'une curiosité malsaine.

Les trois questions d'un journaliste du Daily Telegraph n'était pas le fait du hasard selon Le Parisien. Un journaliste britannique a confié au quotidien que les questions sur le sujet avaient été soufflées par "le 10 Downing Street", la résidence et les bureaux du Premier ministre David Cameron. La raison? François Hollande a demandé de repousser la renégociation des traités européens souhaitée par Cameron... Une attaque sous la ceinture en quelque sorte.

> Les ambitions du Duflot

"Le but de Cécile est d'être candidat à la présidentielle", glisse un proche de la ministre du Logement à Libération. Mais l'on prête aussi à Cécile Duflot d'autres ambitions: ministère majeur ou présidence de la région Ile-de-France en 2015 à l'issue des élections régionales qui pourraient, de plus, marquer le temps d'un remaniement ministériel.

Barrée par Eva Joly en 2012, le quotidien rapporte que Cécile Duflot a rencontré deux fois Jean-Pierre Chevènement. Lui-même s'était en 2002 présenté contre Lionel Jospin.

> Un footballeur candidat à Calais

Ancien footballeur professionnel à Lille, Djezon Boutoille se lance en politique. L'ancien attaquant sera sur la liste au municipales du député socialiste Yann Capet, rapporte La Voix du Nord. L'actuel entraineur du club de football de Calais n'a pas officiellement confirmé l'information mais il devrait communiquer dans la journée de jeudi sur sa nouvelle situation.

Avec six années en Ligue 1 chez le voisin lillois et quelques capes avec l'équipe de France Espoirs, Djezon Boutoille est une recrue de choix. "Une personnalité calaisienne éminente qui a fait le choix de rejoindre notre liste", disait il y a quelques jours Yann Capet sans dévoiler le nom de la vedette. Djezon Boutoille, né à Calais, a le profil.

Samuel Auffray