BFMTV

Emmanuel Macron doit annoncer ce jeudi la suppression de l'ENA

Le président de la République doit annoncer ce jeudi après-midi, lors d'une réunion, la suppression de l'Ecole nationale d'administration (ENA) à des hauts cadres de la fonction publique.

Emmanuel Macron doit confirmer ce jeudi, lors d'une réunion avec des hauts cadres de la fonction publique, sa promesse de supprimer l'Ecole nationale d'administration (ENA), a appris BFMTV de l'exécutif, confirmant une information d'Europe 1.

Le souhait du chef de l'Etat est de la remplacer par une autre école avec un recrutement plus large pour permettre à des profils plus variés de s'y présenter. Il avait pointé du doigt à plusieurs reprises le côté reproduction sociale de cette école, qui existe depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, et dont il a lui-même été élève.

Le président de la République avait déjà annoncé vouloir supprimer l'ENA, en avril 2019, après la crise des gilets jaunes. Il était finalement revenu sur cette déclaration en février dernier, expliquant alors vouloir modifier le processus d'accès à cette institution, en réservant des places aux candidats issus de milieux modestes.

Une réforme plus large

Cette suppression s'inscrit dans une réforme plus large de la modernisation de la haute fonction publique. En février dernier, il était annoncé que des changements étaient également attendus concernant l'Institut national des fonctionnaires territoriaux (INET) ou encore l'École des hautes études en santé publique.

Philippe Corbé avec Clément Boutin