BFMTV

Macron: "toutes les centrales thermiques et à charbon" seront fermées "pendant le quinquennat"

Emmanuel Macron.

Emmanuel Macron. - Capture France 2

C'est une question délicate au sein même du gouvernement. Emmanuel Macron a répété dimanche soir que "les centrales thermiques et à charbon qui existent en France seront fermées pendant le quinquennat" dans une interview accordée à France 2. Le président de la République avait déjà exprimé cette volonté en novembre dernier en affirmant que son gouvernement fermera "toutes les centrales à charbon d'ici 2021".

Sur la question écologique, Emmanuel Macron a reconnu ne pas être "un activiste du climat depuis des décennies" mais assure avoir "appris". Ainsi, s'il se veut ferme sur la question des centrales thermiques et à charbon, le chef de l'Etat reste plus flou sur le nucléaire.

"Si je ferme demain une centrale nucléaire, je ne peux pas la remplacer par de l'énergie renouvelable, parce qu'une centrale nucléaire fournit de l'électricité toute l'année en continu. Le renouvelable, c'est une énergie intermittente", détaille-t-il.

Lors de la campagne, Emmanuel Macron a promis de réduire la dépendance de la France à l'énergie nucléaire avec l'objectif de 50% à l'horizon 2025. Au mois de novembre, Nicolas Hulot, le ministre de l'Ecologie, a annoncé qu'il serait difficile de tenir ce calendrier. Le président explique ne pas vouloir agir dans la précipitation. Il prend alors l'exemple allemand, assurant qu'après avoir fermé du jour au lendemain ses centrales, Berlin a massivement investi dans le renouvelable, mais a aussi rouvert des centrales à charbon très polluantes.

J.C.