BFMTV

François Hollande se garde la Lanterne pour les vacances

François Hollande

François Hollande - -

Nicolas Sarkozy avait repris les clés de cette résidence, historiquement réservée au Premier ministre et François Hollande emboîte le pas. Pourtant, c'est toujours Matignon qui rince.

François Hollande et le gouvernement seront officiellement en vacances à la fin de la semaine. A partir de vendredi, après un dernier Conseil des ministres, le gouvernement s’autorise une courte période de deux semaines pour se reposer sans lâcher complètement ses dossiers.

Question vacances, il semblerait que le président "normal" ait relevé ses "standings". François Hollande aurait prévu de passer un séjour à la Lanterne, résidence d’Etat, près du Château de Versailles, non loin de la capitale, selon France Info. Le chef de l’Etat devrait ainsi appliquer les conditions posées à ses ministres: des vacances oui, mais studieuses.

Mais, cette résidence d’Etat est historiquement réservée aux Premiers ministres, jusqu’à ce que Nicolas Sarkozy ne prenne les clés de la Lanterne. A son tour, François Hollande ne semble pas décidé à rendre à Matignon une si belle propriété.

Le coup de foudre de Trierweiler

En effet, chaque Premier ministre - de Lionel Jospin à Dominique de Villepin - ne tarissait pas d’éloge sur cette ancienne dépendance royale, reposante, calme et surtout interdite au survol. Le journaliste politique Patrice Machuret, auteur d’Un Long Dimanche à Versailles: la République à la Lanterne (Seuil) s’étonne que l’actuel président garde la résidence pour lui.

"Quand Nicolas Sarkozy a décidé de saisir cette résidence, de la garder pour lui, de la chaparder, ça a été un symbole de son hyper-présidence, l'emblème de ce super-chef d'Etat écrasant le chef du gouvernement. On peut donc être surpris que François Hollande, qui souhaitait se distinguer et apparaître comme plus proche des Français, la conserve, n'en rende pas les clefs", indique le journaliste sur France Info.

Matignon paye la note

Le coup de foudre de la première dame de France ne serait pas complètement étranger à cette décision. Valérie Trierweiler serait en effet tombée amoureuse de la propriété comme, avant elle, Cécilia Sarkozy et même Carla Bruni. L'ancienne mannequin y aurait même organisé son dîner de mariage.

La Lanterne pourrait résolument créer la discorde avec le Premier ministre. D’autant que c’est Matignon qui paye l’ardoise… de 200.000 euros d’entretien. Dans son dernier rapport, la Cour des comptes demandait même de régler la situation. Est-ce bien raisonnable?

L. B.