BFMTV

Présidentielle: Ségolène Royal n'exclut pas de soutenir Jean-Luc Mélenchon s’il est le mieux placé à gauche

Ségolène Royal en 2020.

Ségolène Royal en 2020. - LOIC VENANCE / AFP

La socialiste veut participer activement à l'union de la gauche pour 2022.

"Vous pourriez soutenir Jean-Luc Mélenchon?" À cette question, Ségolène Royal, invitée de LCI ce vendredi matin, répond que “celui ou celle qui sera le mieux placé à gauche aura [son] soutien”.

Voulant jouer un rôle de premier plan pour fédérer les actuels sept candidats de gauche, la socialiste affirme donc qu'elle pourrait se ranger derrière Jean-Luc Mélenchon. À six mois du scrutin, l'ancienne finaliste malheureuse de la présidentielle à 2007, qui se décrit comme "une idéaliste", dit en effet croire à une candidature d'union de la gauche pour 2022.

L’espoir d’une union

"La gauche est peu attractive car elle est divisée", affirme-t-elle aussi. Cette situation est "dramatique en termes de dynamique électorale". Pour elle, l'union est la seule solution pour atteindre le second tour l'année prochaine.

"La gauche est apparemment faible mais je pense qu'elle est très forte en matière de valeurs, d'urgence et de capacité à répondre aux problèmes qui se posent", avance Ségolène Royal.

"Il y a suffisamment de candidats et encore faudrait-il qu'on vienne me chercher", répond-t-elle enfin, quand on l'interroge sur une possible candidature de sa part.

Salomé Robles