BFMTV

Nicolas Hulot ne sera pas candidat à la présidentielle de 2017

L'ancien envoyé spécial pour l'Environnement de François Hollande, ne se présentera pas à l'élection présidentielle de 2017. Dans un communiqué, Nicolas Hulot explique qu'il ne peut "endosser l'habit de l'homme providentiel".

"Après mûre réflexion", Nicolas Hulot ne sera finalement pas candidat à l'élection présidentielle de 2017, selon un communiqué. Sur Facebook, l'écologiste affirme qu'il ne peut pas "endosser l'habit de l'homme providentiel et présidentiel". Il assure qu'il va avec sa fondation, "contribuer dans les mois à venir à additionner les énergies positives de ceux qui ne résignent pas". 

Il entend "fédérer et réconcilier ces aspirations et ces porteurs de solutions autour d'un même projet pour la France".

Début juin, alors qu'il prenait le temps de réfléchir sur une éventuelle candidature, Nicolas Hulot estimait cependant qu'être candidat n'était "pas la seule option". 

Des Verts déçus

Les regards se tournent désormais vers Europe Ecologie-Les Verts, qui souhaitait une candidature Hulot et n'entend pas participer à la primaire de la gauche initiée par le PS et qui devrait se dérouler en janvier.

David Cormand, secrétaire national du parti écologiste, avait affirmé le 20 juin sa faveur pour une candidature de Nicolas Hulot mais prévenu que s'il renonçait, les Verts soutiendraient coûte que coûte "une candidate ou un candidat qui incarne l'écologie". Julien Bayou, porte-parole national d'EELV, a lui aussi regretté cette décision. 

La sénatrice EELV du Val-de-Marne déplore quant à elle l'attitude de l'écologiste.

Fin juin, Cécile Duflot avait lancé le site "Je signe pour l'écologie" où la ministre appelle les visiteurs à "s'engager pour une candidature écologiste". Elle les invite aussi à laisser les coordonnées d'un maire, qui "soutient l'écologie". Maintenant le suspens, elle assurait : "Je serai peut-être candidate, peut-être pas". 

la rédaction avec AFP