BFMTV

Macron: "On est en train d’habituer les gens aux violences" contre la police

Emmanuel Macron

Emmanuel Macron - Capture BFMTV

Le candidat d'En Marche! a rappelé qu'il prônait la tolérance zéro à l'égard de ceux qui s'en prennent aux forces de l'ordre.

Invité de BFMTV et RMC, Emmanuel Macron est revenu sur les violences qui ont éclaté lundi lors de la manifestation parisienne du 1er mai. Des cocktails Molotov, lancés par des individus appartenant à des black blocs, ont atteint des CRS, en blessant l'un d'entre eux grièvement. "Ce sont des images terribles", déplore le candidat d'En Marche!.

Pour éviter que de telles scènes se reproduisent, Emmanuel Macron propose de "recenser tous ces militants activistes, connus, qu’il ne faut pas lâcher avec un processus de surveillance et en amont de toutes ces manifestations, une surveillance renforcée".

Investissements dans les équipements

Selon le prétendant à l'Elysée, une action doit être menée en faveur de l'équipement des forces de l'ordre. On a aujourd’hui un investissement dans les équipements de la police à faire, reconnait l'ancien ministre de l'Economie. Il y a des éléments de protection dont nos policiers ont besoin. Je veux que notre police soit au niveau.

Et d'insister: "Un policier mieux équipé, c’est un policier mieux protégé."

L'action de l'Etat doit également passer par la justice alors qu'Emmanuel Macron a défend l'idée d'une tolérance zéro à l'égard de ceux qui s'en prennent aux forces de l'ordre. "Toute agression envers les forces de l’ordre doit être réprimée avec la plus grande sévérité, prône-t-il. Il faut être intraitable."

Et de conclure: "On s’attaque à des hommes et des femmes qui nous protègent au quotidien, qui porte un symbole de la république et on est en train d’habituer les gens à ces violences. Je veux casser ce cycle infernal."

J.C.