BFMTV

Municipales: trois Français sur dix prêts à voter FN

Près de trois Français sur dix seraient prêts à voter pour une liste Front national aux élections municipales de mars.

Près de trois Français sur dix seraient prêts à voter pour une liste Front national aux élections municipales de mars. - -

A seulement un mois du scrutin, un sondage semble conforter la stratégie du parti d'extrême droite.

Près de trois Français sur dix seraient prêts à voter pour une liste Front national aux élections municipales de mars, selon un sondage de l'institut LH2 pour Le Nouvel Obsqui ne constitue pas une intention de vote.

A la question "Seriez-vous prêt à voter pour une liste présentée par le Front national aux prochaines élections municipales?", 29% des sondés répondent "Oui", dont 17% "certainement" et 12% "probablement". Au contraire, une majorité de Français (56%) exclut de donner sa voix au FN, et 14% ne l'envisagent "probablement pas".

Le Front national ne sera présent aux élections municipales que dans 500 environ des 3.000 communes françaises de plus de 3.500 habitants, qui ont toutes un même mode de scrutin, le scrutin de liste.

65 ans et plus: 18%

Chez les seuls sympathisants UMP, le résultat du sondage est proche de la moyenne nationale: 30% "Oui", 70% "Non". En revanche, le FN n'a presque pas de potentiel de voix à gauche, 5% seulement déclarant pouvoir voter pour lui.

Les "65 ans et plus" (18%), les Franciliens (17%) et les cadres (20%) sont les catégories de populations les moins enclines au vote FN aux prochaines municipales, contrairement aux ouvriers (54%), aux indépendants (45%) et aux personnes ayant arrêté leurs études avant le baccalauréat (45%). Ces données sont toutefois entachées d'une marge d'erreur importante en raison de la petite taille de ces sous-échantillons.

Le baromètre annuel TNS Sofres sur l'image du FN publié le 12 février pour Le Monde, France Info et Canal+ indiquait déjà que 34% des sondés affirmaient "adhérer aux idées du Front national".

|||Sondage réalisé les 20 et 21 février par Internet auprès d'un échantillon de 994 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas.

C.P. avec AFP