BFMTV

Municipales: des électeurs UMP et FN favorables à des accords

Une majorité de sympathisants du FN et de l'UMP sont favorables à des alliances locales.

Une majorité de sympathisants du FN et de l'UMP sont favorables à des alliances locales. - Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

Une majorité de sympathisants des deux partis se prononcent en faveur d'accords locaux, selon un sondage publié ce lundi. Le souhait est plus marqué parmi les électeurs frontistes.

Si la proximité entre l'UMP et le FN a souvent été un sujet tabou, la question d'un rapprochement est désormais sur la table, après les bons résultats des deux partis lors du premier tour des élections municipales.

En témoigne ce sondage Ifop pour le site Atlantico, publié ce lundi, et montrant qu'une majorité de sympathisants frontistes (62%) et UMP (55%) se déclarent en faveur d'accords locaux entre les deux tours. Une tendance qui repart donc à la hausse, alors qu'elle avait marqué le pas après l'élection présidentielle de 2012, notamment car le FN est (re)devenu une force électorale capable de gêner la droite.

Une tendance déjà palpable lors des législatives partielles

"Une dynamique électorale impressionnante s'enclenche alors en mai 2012 quand que le FN récolte 18% des voix aux présidentielles", analyse Jérôme Fourquet, de l'institut Ifop. "On a également vu cette tendance dans les partielles des élections législatives il y a un an, ainsi que la cantonale de Brignoles. Ainsi, l'électorat de droite s'interroge, et se dit, si l'on veut durablement gagner, est ce qu'il ne va pas falloir que l'on s'entende avec le FN à un moment donné au moins au niveau local".

Une situation qui prend tout son sens, donc, là où le FN a réalisé ses plus gros scores, et qui pourrait donc lui permettre de remporter d'autres villes qu'Hénin-Beaumont.

Élections

Les résultats dans votre ville

Ex : Lyon, 69 ou Lyon, 69002

Sélectionnez votre électionPrésidentielle 2002Présidentielle 2007Législatives 2007Présidentielle 2012Législatives 2012Municipales

Y. D.