BFMTV

Municipales à Paris: Rachida Dati fustige le "déni" d’Anne Hidalgo sur son bilan

Rachida Dati lors de sa première réunion de campagne pour les municipales

Rachida Dati lors de sa première réunion de campagne pour les municipales - GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP

La candidate LR à la mairie de Paris estime qu'Anne Hidalgo est dans le "déni" sur les embouteillages, la sécurité et la propreté.

Anne Hidalgo est officiellement entrée en campagne et défend son bilan. Un bilan attaqué par Rachida Dati, invitée d'Europe 1 ce mardi, à commencer par sa volonté de faire plus de place au vélo. "Quelle est la contrepartie du vélo? C'est des embouteillages à l'infini", estime la candidate investie par Les Républicains qui accuse la maire sortante de "déni" à propos de plusieurs problématiques.

"Madame Hidalgo est dans le déni sur l'insécurité. Il y a plusieurs centaines de personnes agressées et cambriolées par jour à Paris. Le déni sur la saleté. Il n'y a pas un Parisien qui n'a pas croisé un rat dans sa cage d'escalier, dans un parc", assure Rachida Dati. 

Pour elle, Anne Hidalgo fait aussi preuve de déni sur la "dépossession de l'espace public" et "sur les familles" qui quittent la capitale. "Un projet ne se fait pas sur le déni", résume la candidate qui défend pour sa part un projet qui "se fonde sur la réalité". 

dossier :

Anne Hidalgo

Carole Blanchard