BFMTV

Élections municipales à Paris: le candidat écologiste David Belliard s'affiche comme "le vote utile"

Le candidat d'Europe Écologie - Les Verts est pour l'instant crédité de 14,5% des intentions de vote au premier tour.

"Pour Paris, le seul vote utile, c'est nous", a assuré mercredi soir le candidat écologiste David Belliard lors d'un meeting dans le 19e arrondissement de la capitale, invitant les électeurs à se méfier "des contrefaçons".

"Il est temps, c'est le moment. Pour l'écologie, pour Paris, le seul vote utile c'est nous", "nous sommes portés par le vent de l'espoir qui s'est levé et ne retombera plus", a déclaré le candidat EELV.

Crédité de 14,5% des intentions de vote selon le dernier sondage, il a promis d'être "en tête au premier tour" des municipales le 15 mars et a formulé mercredi ses 200 propositions pour Paris.

"L'accueil des réfugiés plutôt que les traders de la City"

Devant quelques centaines de soutiens et de nombreuses personnalités écologistes, dont les eurodéputés Yannick Jadot, Karima Delli et David Cormand, le secrétaire national d'EELV Julien Bayou, mais aussi l'ex-socialiste Delphine Batho (urgence écologiste), il a dénoncé "la course à l'échalote à celui qui sera le plus écologiste".

Il faut, a-t-il dit, savoir "faire les bons choix", comme "choisir l'accueil des réfugiés, plutôt que les traders de la City", "choisir d'améliorer les transports en commun plutôt que de déplacer la gare de l'Est ou du Nord", car "Paris mérite mieux qu'être simplement pris pour un monopoly", ou "choisir de réduire la pollution plutôt que de mettre des purificateurs d'air dans les écoles".

Une coalition climat "ouverte à tout le monde"

Quant à la coalition climat qu'il appelle de ses vœux après le 1er tour, "elle est ouverte à tout le monde, à toutes celles et tous ceux qui aspirent à un renouveau démocratique", a-t-il dit, saluant l'arrivée dans son camp de Dominique Bertinotti, ex-ministre déléguée à la famille PS, qui sera candidate dans le 20e arrondissement.

"Notre coalition c'est celle de la cohérence, c'est celle dont les élus ne transigent pas avec le climat, et dont les Parisiens pourront être sûrs qu'ils feront de l'écologie tous les jours et jusqu'au bout (...) Plus que jamais méfiez vous des contrefaçons, plus que jamais il n'y a pas d'écologie sans écologistes", a affirmé David Belliard.

La tête de liste n'a pas évoqué Cédric Villani, qui tenait un meeting au même moment lui aussi à Paris, ni la maire sortante Anne Hidalgo, ses hypothétiques alliés au second tour de cette coalition climat.

Pour Yannick Jadot, "l'urgence nous impose d'avoir des maires écologistes, je veux que David Belliard soit maire, je ne veux pas qu'il soit premier adjoint!".

Juliette Mitoyen avec AFP