BFMTV

CARTE. La vague verte déferle sur les municipales: découvrez les villes remportées par EELV

La carte des communes remportées par des listes écologistes.

La carte des communes remportées par des listes écologistes. - BFMTV

Lyon, Strasbourg, Bordeaux... Au moins une trentaine de listes soutenues par les Verts se sont imposées lors des élections municipales.

Près de deux millions de Français vivent désormais dans une commune gérée par une liste écologiste. Et encore, ce chiffre ne prend pas en compte les villes gouvernées par une coalition "rose-verte" comme Paris - où la maire sortante PS Anne Hidalgo a fait alliance avec le candidat EELV David Belliard - ou Marseille, où la candidate Michèle Rubirola pourrait l'emporter à l'issue d'un incertain troisième tour.

Pour arriver à ce chiffre de 1,97 millions de français, nous nous sommes basés sur la liste des candidats officiellement soutenus par Europe-Écologie-Les-Verts lors de ces élections municipales. Cette liste, "non exhaustive" selon le parti, rassemble la plupart des candidats étiquettés EELV, comme Jeanne Barseghian à Strasbourg. Elle recense aussi les alliances plus larges, comme celle formée par Eric Piolle à Grenoble, qui rassemble les Verts, mais également les Insoumis, les communistes, Génération·s...

Une trentaine de victoires recensées

À l'heure actuelle, au moins 29 listes soutenues par le parti ont remporté les municipales. Ce chiffre pourrait cependant évoluer au cours de la journée, le temps que tous les résultats remontent au siège d'Europe-Écologie-Les-Verts.

La carte ci-dessous, qui sera régulièrement mise à jour ce lundi, rassemble toutes les communes qui seront désormais gérées par des écologistes directement ou via des alliances. Plus le point est grand, plus la ville compte d'habitants. Cliquez sur ces points pour afficher le nom de la commune et le score réalisé par la liste victorieuse.

Une victoire "historique"

Le secrétaire national d'EELV, Julien Bayou, a salué dimanche soir sur RTL une victoire "historique" , estimant que le "projet écologiste, pas forcément EELV", devait être "au cœur d'un projet" pour la présidentielle de 2022.

"Ce soir c’est historique, depuis 40 ans jamais les écologistes n’ont été en mesure de peser autant sur le cours des choses et de pouvoir engager dès demain la transition écologique dans la justice sociale dans tant de villes".

Pour Bernard Sananès, président de l'institut Elabe, "la vague verte est l'événement politique" des ces élections municipales:

"Elle se fait dans des dynamiques d'alliance à gauche qui redonnent espoir à une gauche qui depuis l'élection présidentielle avait connu beaucoup de déceptions (...) Cette vague écologiste montre aussi une implantation locale, qui comptera pour les régionales et départements. C'est là l'échec de La République en marche".
Louis Tanca Journaliste BFMTV