BFMTV

Besançon: une vidéo porno s'invite dans la campagne municipale

Une vidéo pornographique met en scène un élu de Besançon.

Une vidéo pornographique met en scène un élu de Besançon. - -

Un élu bisontin avait tourné une vidéo pornographique il y a plusieurs années. A un mois des municipales, la presse locale l'a retrouvée. Problème: ce n'est pas la première affaire de moeurs qui s'invite dans la campagne.

Le maire sortant de Besançon, en Franche-Comté, vit décidément une campagne agitée en vue des élections de mars prochain. Dernière polémique en date, la vidéo pornographique déterrée par la presse locale, mettant en scène un élu de la majorité.

"C’est une sex-tape, qui n’était pas censée être diffusée sur le Net", se défend l’intéressé dans La presse bisontine. Raté: la vidéo de 14 minutes, tournée il y a plusieurs années, a été visionnée 1,4 million de fois.

Jean-Louis Fousseret, candidat à sa réélection à Besançon, a de son côté exprimé sa "totale réprobation sur des faits dont j’ignorais l’existence et ne correspondant pas à ma conception de la vie et de la morale", sans toutefois exclure son colistier. Le candidat UMP, lui, n’a pas raté l’occasion de rebondir sur l’affaire.

@BisonTeint @besagora, le sponsoring de Yourporn devrait se confirmer pour @jlf2014...
— Michel Omouri (@OmouriMichel) 18 Février 2014

Un élu mis en cause pour exhibition sexuelle

Même si les deux cas n’ont absolument aucun lien, on ne pourra s’empêcher de faire le parallèle avec un autre conseiller municipal de la ville, lui aussi impliqué dans une affaire de mœurs. Mais cette fois, les faits sont d’une autre nature, puisque l’élu sera jugé en juin pour une affaire d’exhibition sexuelle.

L’homme, agé d’une quarantaine d’années, avait reconnu avoir montré ses parties génitales à une jeune femme dans un souterrain de la ville. Il a été immédiatement exclu du conseil municipal.

Des clés USB destinées aux écoliers renvoyaient vers des sites porno

Rappelons également une autre annecdote dans la ville - c'est ce qu'on pourrait appeler la loi des séries - puisque dans le cadre de l'opération Besançon Clic, la mairie de Besançon avait offert à des élèves de CE2 des PC de bureau livrés avec des clés USB. Sur celles-ci, des logiciels ludo-éducatifs et des liens vers des sites Internet de téléchargements complémentaires. Mais cette année, au moins deux des liens fournis sur la clé renvoyaient vers des sites... pour adultes.

Y. D.