BFMTV

Législatives: qui sont les candidats élus dès le premier tour?

Paul Molac

Paul Molac - FRANK PERRY / AFP

Sylvain Maillard, Paul Molac, Napole Polutélé et Stéphane Demilly: ces quatre candidats ont été élus dès le premier tour des élections législatives.

Ils ne sont que quatre en 2017, contre 36 en 2012 et 110 en 2007. Qui sont les candidats à la députation d'ores et déjà élus à l'Assemblée nationale?

> Sylvain Maillard (LREM), élu avec 50,8% des voix dans la 1ère circonscription de Paris

Sylvain Maillard, candidat de La République en marche, est élu député dès le premier tour des élections législatives. Il obtient 50,8% des voix dans la première circonscription de Paris. Entrepreneur, Sylvain Maillard est membre du comité politique de LREM et était porte-parole d'Emmanuel Macron pendant l'élection présidentielle. Il bat notamment le sortant Les Républicains Jean-François Legaret, maire du 1er arrondissement, qui obtient 17,76 des voix.

> Napole Polutélé (DVG), élu avec 50,24% des voix dans la circonscription de Wallis-et-Futuna

Avec 50,24% des voix, le député sortant de Wallis-et-Futuna, Napole Polutélé (DVG) conserve son siège au palais Bourbon. Il n'y avait que trois candidats à Wallis-et-Futuna -le plus petit nombre en France. Après l'annulation des résultats des élections de 2012 dans la circonscription, ce professeur d'histoire-géographie l'avait emporté aux législatives partielles en 2013.

> Paul Molac (LREM), élu avec 54% des voix dans la 4e circonscription du Morbihan

Le député sortant divers gauche Paul Molac, investi par La République en marche, remporte une large victoire dans la 4e circonscription du Morbihan (Ploërmel-La Roche-Bernard). Avec 54% des voix, il bat la candidate Les Républicains Marie-Hélène Herry. Candidat régionaliste de l'Union démocratique bretonne (UDB) en 2012 (avec le soutien du Parti socialiste et d'Europe Écologie Les Verts), Paul Molac avait alors battu François Guéant, fils de l'ancien ministre de l'Intérieur Claude Guéant. 

> Stéphane Demilly (UDI-LR), élu avec 53,77% des voix dans la 5eme circonscription de la Somme

Le député sortant Stéphane Demilly (UDI), conserve son siège à l'Assemblée nationale en obtenant 53,77% des suffrages dès le premier tour. Le maire de la ville d'Albert, conseiller en communication et management de formation, dépasse largement le candidat du Front national, qui recueille 21,25% des voix. Il est le fils de Fernand Demilly, sénateur de la Somme jusqu'en 2004.

Louis Nadau