BFMTV

Législatives: Cambadélis démissionne de la présidence du PS

Jean-Christophe Cambadélis démissionne

Jean-Christophe Cambadélis démissionne - GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP

Après la déroute du Parti socialiste aux élections législatives, le premier secrétaire du Parti socialiste a annoncé sa démission.

Après la lourde défaite des socialistes lors des élections législatives, le premier secrétaire du Parti socialiste, Jean-Christophe Cambadélis, a annoncé sa démission peu après 20 heures, dans une allocution depuis Solférino, confirmant ainsi une information du Figaro

"Les électeurs ont voulu donner sa chance au nouveau président, ils n'ont laissé aucune chance à ses adversaires. Ce soir, le président de la République a tous les pouvoirs [...] La gauche doit ouvrir un nouveau cycle [...]. J'accompagnerai ce combat avec volonté mais je ne le ferais pas en tant que premier secrétaire du Parti socialiste", a-t-il déclaré. 

"Ce soir, malgré une abstention alarmante, le triomphe d'Emmanuel Macron est incontestable; la défaite de la gauche est incontournable", a poursuivi Jean-Christophe Cambadélis. Néanmoins, "ce triomphe a un côté artificiel, car tous les problèmes de notre pays ne se règleront pas d'un coup de baguette magique", a-t-il ajouté, en critiquant "un pouvoir absolu et concentré exercé en toute verticalité qui se heurtera à ses contradictions".

"Il ne s'agit pas pour moi d'organiser une retraite, mais de permettre une renaissance", a affirmé le Premier secrétaire sortant, en assurant prendre "cette décision sans amertume ni colère" et en assumant "tranquillement (sa) part de responsabilité". Selon lui, "la gauche doit tout changer, la forme comme le fond, ses idées comme son organisation. La gauche doit ouvrir un nouveau cycle".

Le Parti socialiste a essuyé une lourde défaite à l'issue du second tour des élections législatives. Seuls 29 à 34 députés PS investiront les bancs de l'Assemblée nationale. 
P.L avec AFP