BFMTV

Elections régionales: un sondage donne Laurent Wauquiez en tête des intentions de vote

Laurent Wauquiez

Laurent Wauquiez - Philippe Desmazes - AFP

L'actuel président de la région, crédité de 31% des voix, devancerait largement ses adversaires de LaREM (18%), des verts (17%) ou du RN (16%) au premier tour, avant d'éventuelles alliances.

Il n'est pas (encore) candidat à un nouveau mandat à la présidence de la région Auvergne-Rhône-Alpes. Mais Laurent Wauquiez caracole en tête des intentions de vote pour les prochaines élections régionales, prévues dans huit mois.

Selon un sondage réalisé par OpinionWay pour La Tribune, si Laurent Wauquiez se présentait comme tête de liste d'une alliance LR-Les Centristes-UDI, il aurait toutes ses chances de l'emporter. L'ancien ministre de l'Enseignement supérieur hériterait de 31% des voix au premier tour et de 34% au second.

Avec un tel score au premier tour, il devancerait la liste unissant LaREM, le MoDEM et Agir, laquelle pourrait potentiellement être menée par Olivier Véran, originaire de l'Isère. L'actuel ministre de la Santé est crédité de 18% des intentions de vote.

"Ce qui est agréable et nous encourage, c'est qu'au fond les habitants de notre région soutiennent le travail qui a été fait. C'est la meilleure des récompenses", a réagi Laurent Wauquiez au micro de BFM Lyon.

"On s'est battu dans la crise sanitaire pour apporter des masques (...) on a essayé de gérer sans augmenter les impôts. Qu'à l'arrivée, les habitants disent: 'indépendemment de ce qu'on pense au niveau national, la région est dans la bonne direction et on le soutient', c'est une reconnaissance et ça nous motive pour faire plus", a-t-il poursuivi.

Les écologistes le vent en poupe

Les prévisions d'OpinionWay placent les écologistes et le Rassemblement national (RN) au coude-à-coude, juste derrière Olivier Véran. En 2015, la liste menée par Jean-Charles Kohlhaas (EELV) avait récolté 6,9% des voix. Elle pourrait donc surfer sur les succès municipaux du parti et presque tripler son score de 2015 (17%). Surtout, la formation écologiste pourrait compter au second tour sur l'éventuel renfort des socialistes alliés aux communistes (8%) et de La France Insoumise (6%). Mais pour l'heure, Jean-Charles Kohlhaas n'a pas annoncé son désir de participer à l'élection. Il vient tout juste d'être nommé vice-président de la Métropole de Lyon et disposera du portefeuille lié aux déplacements.

Le candidat du RN Christophe Boudot obtiendrait pour sa part 16% des voix au premier tour. Un total bien inférieur à ceux récoltés en 2015: 25,52% des voix au premier tour et 22,55% au second.

L'enquête d'OpinionWay pour La Tribune a été réalisée en ligne du 26 juin au 1er juillet 2020 auprès de 1036 personnes inscrites sur les listes électorales en Auvergne-Rhône-Alpes, issues d'un échantillon de 1125 personnes, représentatif de la population de la région Auvergne-Rhône-Alpes âgée de 18 ans et plus. L'échantillon a été constitué selon la méthode des quotas, au regard des critères de sexe, d'âge, de catégorie socioprofessionnelle, de catégorie d'agglomération et du département de résidence.

Florian Bouhot Journaliste BFM Régions