BFMTV

Déconfinement: l'exécutif étudie la piste d'un couvre-feu, des dérogations envisagées pour Noël

Ce deuxième déconfinement devrait être plus progressif que le premier, jugé, avec le recul, trop rapide.

Le deuxième déconfinement ne ressemblera pas à celui du printemps. "Des dispositions de freinage (...) perdureront" après le confinement, a prévenu ce mardi Jean Castex à l'Assemblé nationale, en précisant que l'épidémie de Covid-19 devrait être "gérée plus dans la durée".

>> EN DIRECT - Covid-19: à quoi ressemblera le déconfinement? Suivez les dernières informations

Alors qu'Emmanuel Macron doit s'adresser aux Français en milieu de semaine prochaine afin notamment d'évoquer la sortie progressive du confinement, l'idée serait d'évoquer un déconfinement par paliers.

Des limitations des rassemblements

Avec le recul, le déconfinement du mois de mai dernier a été jugé trop rapide. Pour ne pas reproduire ce schéma, des mesures sont à l'étude, notamment pour poursuivre la limitation des rassemblements et les déplacements. Le couvre-feu fait partie des pistes étudiées en guise de mesure intermédiaire avant un retour à la normale.

Des dérogations aux restrictions de déplacement sont en revanche envisagées, sur une durée limitée, pour les vacances de Noël, afin de permettre aux Français de se retrouver en famille.

"Une sortie progressive"

"Mieux la phase actuelle de confinement produira ses effets, plus vite nous pourrons passer à une phase suivante, mais qui ne sera pas un retour à l'ante confinement", a affirmé le Premier ministre devant la commission d'enquête de l'Assemblée nationale sur la gestion de la crise du coronavirus.

Du confinement actuel, "nous en ferons une sortie progressive", a encore prévenu le chef du gouvernement, tout en se disant incapable "en l'état de dire quel sera le curseur de cette progressivité".

Ce mercredi matin, un nouveau Conseil de défense et de sécurité nationale (CDSN) se tient à l'Elysée pour faire le point sur l'épidémie avant le Conseil des ministres.

Agathe Lambret avec Clarisse Martin