BFMTV

Cumul des retraites: Wauquiez reconnaît "une erreur" et se met en disponiblité

Laurent Wauquiez

Laurent Wauquiez - Capture BFMTV

Laurent Wauquiez a tenté de tourner la polémique sur ses points de retraite à son avantage en annonçant se mettre en disponibilité de la fonction publique.

En pleine polémique, Laurent Wauquiez fait son mea culpa. Le candidat à la présidence des Républicains, épinglé par Lyon capitale sur le cumul de points de retraite pour un poste au Conseil d’Etat qu’il n’occupe plus depuis 2004, a reconnu son "erreur" ce mercredi sur notre antenne.

Défendant la légalité de sa situation, Laurent Wauquiez a tenté de déplacer le débat sur le plan éthique, en tournant la situation à son avantage sur le thème de l'exemplarité.

"J’ai travaillé trois ans au conseil d’Etat, d’abord comme auditeur, puis comme maître des requêtes. Ma situation est la simple application de la loi, mais je comprends que ça puisse choquer moralement. En ce moment on demande beaucoup d’efforts aux Français, et tout avantage accordé aux élus choque les Français", avance Laurent Wauquiez. 

"En toute transparence" (et sous pression), Laurent Wauquiez a donc consenti un sacrifice, annonçant "mettre fin à [s]on détachement" pour se mettre en disponibilité de la fonction publique. Il choisit ainsi le moins avantageux des deux statuts possibles pour un fonctionnaire élu. "C’est une exigence personnelle que je m’applique" explique-t-il. 

Laurent Wauquiez écarte cependant l'idée d'une démission, affirmant n'avoir "aucune intention de faire de la politique toute ma vie et de dépendre de [s]es mandats". 

Louis Nadau