BFMTV

Contrôles dans les trains: pour Guéant, "certains ont plus une allure de délinquants que d’autres"

Invité ce lundi de BFM Story, Claude Guéant est revenu sur l’attaque dans un Thalys reliant Amsterdam à Paris, vendredi. Alors que Guillaume Pépy, le PDG de la SNCF, souhaite renforcer les mesures de sécurité en gare comme à bord des trains, l’ancien ministre de l’Intérieur lui a emboîté le pas. "C’est illusoire de vouloir faire un contrôle de ces flux colossaux de voyageurs ainsi que de leurs bagages de façon systématique", a déclaré l’ancien ministre de l’Intérieur.

Claude Guéant préconise l’installation de "portiques" dans les gares pour contrôler "un certain nombre de personnes, choisies de manière aléatoire". "C’est dissuasif et ça peut être efficace", a-t-il indiqué.

Aléatoires = discriminatoires?

L’ancien ministre a toutefois concédé que ces fouilles pouvaient être "discriminatoires". "Mais il faut savoir ce que l’on veut", a-t-il ajouté. "Ça ne me choque pas. Les policiers savent qu’il y a des gens qui ont plus une allure de délinquants que d’autres."

Interrogé sur "le profil du délinquant", Claude Guéant a esquivé la question en estimant que les policiers, eux, le connaissent. "C’est leur métier", a-t-il conclu.

De son côté, le ministre des Affaires étrangères a réagi beaucoup plus prudemment. "Il faut qu’il y ait, de la part de l’armée, de la police, des services, toutes les mesures qui permettent de faire peur aux terroristes et de déjouer un certain nombre d’attentats", a déclaré Laurent Fabius au micro de BFMTV. "Il faut agir et que la République, dans le respect de ses principes, se donne tous les moyens de lutte", a ajouté le ministre.

Pierjean Poirot