BFMTV

CAFE POLITIQUE - François Hollande, canne blanche et lunettes noires

François Hollande apparaît en aveugle sur le calendrier de la fédération des aveugles de France.

François Hollande apparaît en aveugle sur le calendrier de la fédération des aveugles de France. - -

Chaque matin, BFMTV.com sélectionne pour vous le meilleur de l'actualité politique. Au menu aujourd'hui, une plaque commémorative à côté de la plaque, et un élu parisien prêt à être payé un euro symbolique.

> A côté de la plaque

C’est une plaque qui restera dans l’histoire… mais sans doute pas pour les bonnes raisons. En déplacement officiel aux Pays-Bas, François Hollande s’est rendu à La Haye, et a visité le siège de l’Organisation internationale pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC). Là, le chef de l’Etat a dévoilé une plaque commémorant l’interdiction des armes chimiques. Problème: une énorme faute a été oubliée dans le texte gravé. La plaque célèbre donc "l’inDerdiction", au lieu de "l’interdiction", comme le montre cette photo prise par un journaliste du Monde.

A La Haye, Hollande dévoile une plaque célébrant "l'inDerdiction (sic) des armes chimiques" pic.twitter.com/FdbH3TDBos
— Thomas Wieder (@ThomasWieder) 20 Janvier 2014

> Lunettes noires, canne blanche

François Hollande en lunettes de soleil? Jusqu’ici, rien d’anormal. Mais François Hollande une canne blanche à la main, voilà qui sort de l’ordinaire. Pourtant, le président ne s’est pas déguisé: il s’agit d’un photomontage réalisé par la fédération des aveugles de France pour son calendrier 2014. On y voit plusieurs personnalités publiques représentées en aveugles.

La photo de janvier, consacrée au président, le montre avec Angela Merkel. En guise de légende, un rappel des promesses au chef de l’Etat: "en 2012, vous avez déclaré: ‘il faut donner toute leur place aux personnes handicapées qui doivent aussi s’accomplir par le travail’. Le changement, c’est pour quand?"

> Un euro symbolique

Déontologie ou démagogie? Le dissident de l’UMP Charles Beigbeider, chef de file de la liste Paris libéré, a lui aussi fait une annonce en matière d’éthique lundi, alors qu’Anne Hidalgo et NKM annonçaient leurs chartes déontologiques respectives. Pour l’homme d’affaires proche de Jean-François Copé, la mesure est simple: demander un euro symbolique comme unique revenu s’il est élu, explique Le Parisien

Objectif: répondre au "ras-le-bol général lié à la professionnalisation de la fonction politique". Pour le dissident, devenir conseiller de Paris "n'est plus une question de vocation, mais d’ambition et de revenus". Conclusion: Beigbeider ne veut rien, ou presque. Heureusement qu’il gagne très bien sa vie à côté de la politique…

> "Raconte-moi ta ville"

Votre ville et l'auto, sur une échelle de 1 à 5? Pour donner votre note, l'association 40 millions d'automobilistes lance un site Internet, racontemoitaville.com. L'idée: "mettre en lumière les villes qui sont de véritables laboratoires de bonnes idées", explique le porte-parole de l'association.

Les automobilistes pourront attribuer une note entre 1 et 5 à chacun des six critères retenus: le stationnement, l'état des routes, la signalisation, la fluidité du trafic, "l'alternative à l'automobile" et "l'intégration des routes dans leur environnement esthétique". Un prix sera remis avant les élections municipales. Automoblistes, à vos notes!

> Chaussettes rouges pour député vert

François de Rugy, député EELV présent sur la liste de la candidate écologiste Pascale Chiron pour les municipales à Nantes, a fait une entrée remarquée lundi lors de la conférence de presse de la tête de liste: selon Presse-Océan, il portait une paire de chaussettes arborant la faucille et le marteau, symboles du communisme. Drôle de symbole pour un député écologiste...

Ariane Kujawski