BFMTV

Birmanie: la France "appelle à mettre immédiatement un terme à la répression"

Le président Emmanuel Macron, le 12 janvier 2021 à Tilly, dans le Calvados

Le président Emmanuel Macron, le 12 janvier 2021 à Tilly, dans le Calvados - Christophe Ena © 2019 AFP

"Nous sommes à vos côtés", a écrit Emmanuel Macron, ce mercredi, sur Twitter, ajoutant sa voix au concert de protestations internationales alors qu'au moins 38 manifestants pour la démocratie ont été tués, et plusieurs blessés, mercredi en Birmanie par les forces de sécurité.

La "France appelle à mettre immédiatement un terme à la répression en Birmanie, à libérer les personnes détenues et à respecter le choix démocratique du peuple birman" dans les urnes, a affirmé mercredi le président français Emmanuel Macron dans un tweet.

"Nous sommes à vos côtés", a-t-il écrit, ajoutant sa voix au concert de protestations internationales alors qu'au moins 38 manifestants pour la démocratie ont été tués, et plusieurs blessés, mercredi en Birmanie par les forces de sécurité qui continuent à tirer à balles réelles.

L'armée du pays a perpétré le 1er février un coup d'État en renversant Aung San Suu Kyi, la cheffe de facto du gouvernement civil, avant de placer ses généraux aux postes clés du pays. L'armée, qui conteste le résultat des élections de novembre remportées massivement par le parti d'Aung San Suu Kyi, a promis la tenue d'un nouveau scrutin.

C.Bo. avec AFP